Le Blog d'Alexis

mardi 3 mars 2015

Info/Météo/Monde: Amérique du Nord : un mois de février exceptionnel

Amérique du Nord : un mois de février exceptionnel

Le mois de février 2015 a été très contrasté sur le continent nord-américain, avec une douceur record à l'Ouest et un froid exceptionnel sur l'Est. Certaines villes de l'est n'avaient jamais connu de mois aussi froid depuis le début des relevés -tous mois confondus- et ce parfois depuis le 19e siècle. Des records d'enneigement ont été battus sur ces régions, à Boston par exemple. À l'inverse, à l'ouest du continent, ce mois de février a été le mois de février le plus doux jamais enregistré, une tendance que l'on retrouve sur l'ensemble de la saison hivernale.

 

Froid et neige records à l'Est

Dans la région des Grands Lacs, certaines villes ont connu en février le mois le plus froid jamais mesuré (tous mois confondus) : c'est le cas de Buffalo (état de New York), avec -11,7°C (normale de -3,2°C), Syracuse (-12,8°C), mais aussi de Toronto (Canada), avec -12,6°C (8 degrés au-dessous des normales). Des anomalies d'une telle ampleur (8 à 9°C sous les normales) ont été observées sur la plupart des stations des Grands Lacs au Nord-Est (état du Maine). À New York, il faut remonter à 1934 pour retrouver un froid comparable sur un mois d'hiver (décembre-janvier-février).
Autre fait marquant traduisant cette situation exceptionnelle : l'absence de redoux, pourtant typiques d'un hiver plus classique. À Toronto, on a ainsi connu 37 jours consécutifs sans dégel, une valeur proche des records. Cette série pourrait s'interrompre mardi 3 mars en fin de journée, avec l'arrivée d'air plus doux.
L'enneigement a été exceptionnel sur ces mêmes régions, avec un cumul record de 1 m 65 de neige tombée à Boston, ce qui fait de février 2015, de loin, le mois le plus enneigé jamais observé. Le total mesuré sur la saison froide y atteint 2 m 64 (contre une normale de 86 cm). L'observatoire météorologique voisin de Blue Hill a enregistré l'hiver le plus neigeux depuis le début des observations en 1885.

Douceur record à l'Ouest

Pendant la même période, sur l'ouest du continent, les conditions ont été exceptionnellement douces. Février 2015 est le mois d'hiver le plus doux jamais mesuré à San Francisco (15,3°C), Las Vegas (15,6°C), Portland (9,6°C), Seattle (9,3°C), et Salt Lake City (6,6°C) dans les Rocheuses, des valeurs 3 à 4°C au-dessus des normales. De la Californie à Seattle, la saison hivernale qui s'achève a été la plus douce jamais enregistrée. En Californie, l'enneigement des montagnes est à un niveau historiquement bas, ce qui risque d'aggraver la sécheresse déjà bien installée.

Une situation météorologique bloquée

La situation météorologique est restée bloquée sur un schéma inhabituellement persistant que certains météorologues américains ont baptisé «ridiculously resilient ridge ». Une dorsale d'air chaud et sec d'altitude a persisté pendant toute la saison sur l'ouest du continent, en remontant très au nord, ce qui a provoqué des écoulements à répétition du vortex polaire vers la moitié est du continent nord-américain. Cette situation pourrait résulter des températures de surface de la mer inhabituellement élevées dans le nord-est du Pacifique, elles-mêmes liées au changement de circulation atmosphérique récemment observé dans le bassin.
 

Anomalies de géopententiel à 500 hPa - février 2015
Anomalies de géopententiel à 500 hPa - février 2015
(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

 

Pendant cette période, le courant-jet a suivi une trajectoire inhabituelle, en faisant un coude marqué vers le nord-ouest du continent, avant de redescendre très au sud sur la moitié est, ce qui explique les fréquentes tempêtes observées sur l'est du continent.

(Météo France)

Posté par meterologue à 19:01:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Info/Météo/Lorraine: Une ligne de grains venteuse balaie la Lorraine le 2 mars

Une ligne de grains venteuse balaie la Lorraine le 2 mars

(Carte : Keraunos)

Des orages de masse d'air froid typiques d'un mois de mars ont balayé la Lorraine ce lundi 2 mars.

La convection de masse d'air froid s'est développée tout en s'organisant en une ligne de grains dans l'axe du thalweg. Ce dernier s'est d'ailleurs enfoncé d'une centaine de kilomètres plus au sud qu'envisagé initialement, d'où le déclenchement d'orages jusqu'au sud de la Champagne et aux Vosges. Au passage de ces giboulées, des chutes de grêle et de fortes rafales de vent ont été relevées. Plusieurs rafales supérieures à 90 km/h ont ainsi été enregistrées, jusqu'à 100 km/h dans l'Aube, l'Oise, la Moselle, le Bas-Rhin ou la Marne et 112 km/h en Meuse.

En France, plus de 600 impacts de foudre (669 éclaires en France selon Météorage) ont été relevés par le réseau Blitzortung entre la mi-journée et la fin d'après-midi en particulier sur le nord est de la France.

 

Voici quelques rapports:

Vent Fort: Saint Avold (57), Verdun (55), Pont a Mousson (54), Neufchef (57), Pagny sur Moselle (54) , Varsberg (57) , Sèmecourt (57), Créhange (57), Marainviller (54), Bouzonville (57), Niedervisse (57), Rombas (57), Jarny (54), Algrange (57), Laxou (54), Vigy (57), Bouxieres sous froidmont (54), Argancy (57) , Montigny lès metz (54), Charmes (88), Osches (55), Dombasle (54).

111km/h à Rouvres en Woevre (55), 98km/h à Ban de Sapt (88), 96km/h en rafales sur Metz - Nancy- Lorraine (57) ; 85km/h à Nancy-Essey (54) et 73km/h à Metz (57).

 

http://www.meteociel.com/cartes_obs/archives/02-03-2015/rafales-15.png

(Carte Météociel)

 

Quelques observations par département :

 

Meuse :

 

Ville

D

Alt

Entre h précédent et h

Direction et vitesse du vent

 

 

Erneville Aux B

55

313

16h00

75,6 km/h en rafale

Mouzay

55

166

15h00

W 88.2 km/h en Rafale

Nonsard

55

230

16h00

WSW 82.8 km/h en rafale

Rouvres-En-Woevre

55

226

15h00

W 111.6 km/h en rafale

Septsarges

55

293

15h00

W 85.3 km/h en Rafale

Vassincourt

55

187

15h00

WNW 78.5 km/h en Rafale

 

 

Meurthe et Moselle:

 

Ville

D

Alt

Entre h précédent et h

Direction et vitesse du vent

 

 

Doncourt-Les-Conflans

54

235

16h00

WNW 86 km/h en rafale

Nancy-Essey

54

212

16h00

WNW 85 km/h en rafale

Nancy-Ochey

54

336

17h00

W 74.5 km/h en rafale

St Maurice

54

305

17h00

W 68 km/h en rafale

Villette

54

345

15h00

W 85 km/h en rafale

Valleroy

54

251

16h00

NW 66km/h en rafale

Nancy Ochey

54

336

17h00

W 74 km/h en rafale

Jarny

54

211

15h00

WSW 78,9km/h en rafale

 

 

Moselle :

 

Ville

D

Alt

Entre h précédent et h

Direction et vitesse du vent

 

 

M.N.L.

57

260

16h00

WSW 96.5 km/h en rafale

Metz-Frescaty

57

190

16h00

W 73,4 km/h en rafale

Phalsbourg-Alat

57

316

17h00

W 93,2 km/h en rafale

Rodalbe

57

258

16h00

WNW 100,4 km/h en rafale

Seingbouse

57

347

16h00

W 78.5 km/h en rafale

Volmunster

57

358

17h00

WSW 76.3 km/h en rafale

 

Vosges :

 

Ville

D

Alt

Entre h précédent et h

Direction et vitesse du vent

 

 

Ban-De-Sapt

88

590

17h00

W 98.3 km/h en rafale

Epinal

88

317

17h00

WNW 81.4 km/h en rafale

Ligneville

88

435

17h00

NW 74.9 km/h en rafale

Rollainville

88

372

17h00

W 70.6 km/h en rafale

Roville

88

283

17h00

W 81 km/h en rafale

Vagney

88

805

19h00

W 73.1 km/h en rafale

 

Luxembourg  (379m) : 16h00 > W 97 km/h en rafale (orage)

 

Grêle: Moyenmoutier (88) , Sainte Marie aux chênes (88), Pont a Mousson (54), Verdun (55), Neufchef (57), Amanvillers (57), Chambley (54), Valleroy (54), Varsberg (57), Sèmecourt (57), Créhange (57), Niedervisse (57), Audun le tiche (57), Homecourt (54), Rombas (57), Metz (57), Vigy (57), Maizieres les metz (57), Bouxieres sous froidmont (54), Argancy (57), Châtel saint Germain (57), Montigny lès metz (57), Charmes (88), Bar-Le-Duc (55), Longeville en Barrois (55), Ligny en Barrois (55), Thierville sur Meuse (55), Belleville sur Meuse (55).

 

Orages: Hagondange (57), Verdun (55), Jarny (54), Amanvillers (57), Valleroy (54), Sèmecourt (57), Boulay (57), Longwy Haut (54), Niedervisse (57), Metz (57), Woippy Saulny (57), Rombas (57), Guessling hemering (57), Vigy (57) , Châtel saint Germain (57), Montigny lès metz (57), Saint avold (57), Osches (55), Bar-Le-Duc (55), Ligny en Barrois (55).

 

Activité foudre entre la mi-journée et la fin d'après-midi du 2 mars 2015 - KERAUNOS/Blitzortung

(Keraunos)

 

(Image Satellite visible Haute Résolution MODIS-TERRA /Infoclimat à 16h00 le 02 Mars 2015 sur la Lorraine). On constate les averses parfois orageuses sur la régions.

 

Le Blog d'Alexis

Posté par meterologue à 09:40:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Météo/Orages/Lorraine: Prévisions du risque orageux en Lorraine: Journée 03 Mars 2015 et nuit suivante

Prévisions du risque orageux en Lorraine: Journée du 02 Mars 2015 et nuit suivante

 

Bulletin Grand Public :

Émis le Mardi 03 Mars 2015 à 08h55

Echéance: Du Mardi 03 Mars 2015 à 09h00 au Mercredi 04 Mars 2015 à 09h00.

 

Risque d'orages faible.

 

Des averses, sous forme plus organisée (Ligne de grain envisager) parfois virulentes, (possible coup de tonnère et grésil même si le risque est faible) arrosent la Meuse, le Pays-Haut et la région de Thionville entre la fin d'après-midi et le début de nuit, elles progressent lentement pour atteindre le Lunévillois, les Vosges, les régions de Sarrebourg et Phalsbourg en milieu de nuit. A l'arrière, le ciel a tendance à se dégager. Le vent de Sud-Ouest, d'abord faible, se renforce peu à peu avec des rafales de 50 à 70 km/h en soirée en particulier sous ses averses. La limite pluie-neige s'abaisse vers 700 à 800 m puis 600m en fin de ligne de grain.

 

Une traine active avec de nombreuses averses parfois orageuses avec grêle, grésil et neige fondante est envisager pour demain. Vent fort possible sous averses.

 

 

Bulletin pour les professionnels :

Émis le Mardi 03 Mars 2015 à 08h55

Echéance: Du Mardi 03 Mars 2015 à 09h00 au Mercredi 04 Mars 2015 à 09h00.

 

Risque d'orages faible.

 

Des averses, sous forme plus organisée (Ligne de grain envisager) parfois virulentes, (possible coup de tonnère et grésil même si le risque est faible) arrosent la Meuse, le Pays-Haut et la région de Thionville entre la fin d'après-midi et le début de nuit, elles progressent lentement pour atteindre le Lunévillois, les Vosges, les régions de Sarrebourg et Phalsbourg en milieu de nuit. A l'arrière, le ciel a tendance à se dégager. Le vent de Sud-Ouest, d'abord faible, se renforce peu à peu avec des rafales de 50 à 70 km/h en soirée en particulier sous ses averses. La limite pluie-neige s'abaisse vers 700 à 800 m puis 600m en fin de ligne de grain.

 

Masse d'air convective à l'avant d'un front froid secondaire balayant la région en fin de journée.  Nébulosité plus chargée au-dessus du relief sur ouest Lorraine. La convection cesse relativement tôt avec l'arrivée par l'ouest de nuages moyens et élevés dans l'après-midi. Des pluies à caractère instable se produisent en fin d'après-midi.

 

Une traine active avec de nombreuses averses parfois orageuses avec grêle, grésil et neige fondante est envisager pour demain. Vent fort possible sous averses.

 

Le Blog d'alexis

 

Posté par meterologue à 09:00:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Médias/Lorraine: (REECOUTEZ) Intervention de Alexis Jannot à France Bleu Sud Lorraine ce Mardi 03 Mars 2015

Intervention de Alexis Jannot à France Bleu Sud Lorraine ce Mardi 03 Mars 2015

 

Intervention de Alexis Jannot à France Bleu Sud Lorraine ce Mardi 03 Mars 2015 à 07h52 dans la météo de France Bleu Matin présenté par Emmanuelle.

France Bleu Sud Lorraine émet en Meurthe et Moselle sud et sur les Vosges principalement mais aussi sur internet.

 

Réecoutez l'intervention ci dessous:

 

 

 

Le Blog d'Alexis

 

 

Posté par meterologue à 08:07:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 2 mars 2015

Info/Climat/Monde/Etrange: Mystérieux cratères en Sibérie : c'est peut-être encore plus grave que ce que l'on croyait

Mystérieux cratères en Sibérie : c'est peut-être encore plus grave que ce que l'on croyait

La formation de ces gigantesques trous, qui peuvent atteindre 80 mètres de diamètre, serait liée au réchauffement climatique. Le permafrost fond en été, libérant du méthane, un puissant gaz à effet de serre, hautement explosif.

 

Un cratère dans la péninsule de Yamal, en Sibérie (Russie), le 16 juillet 2014.

Un cratère dans la péninsule de Yamal, en Sibérie (Russie), le 16 juillet 2014. ( AP / SIPA )

 

Le phénomène est aussi spectaculaire qu'inquiétant. L'été dernier, un immense cratère a été repéré en Sibérie, dans la péninsule de Yamal, bordée par l'océan Arctique. Il s'avère que le phénomène n'est pas isolé. Le sol de Sibérie explose, libérant du méthane : une menace pour les habitants. Francetv info revient sur le phénomène, après de nouvelles explications livrées par une équipe de chercheurs.

Près de 80 mètres de diamètre

Juillet 2014. Un hélicoptère survolant la région de Yamal, dans le grand nord sibérien, filme un trou. Un très grand trou (80 mètres de diamètre) qui défigure la toundra, dans une région appelée "la fin de la Terre".

 

 

Quelques jours plus tard, un autre trou est découvert, puis un troisième. On apprend que la formation de ces trous serait liée au réchauffement climatique. Le sous-sol sibérien restait autrefois gelé toute l'année, d'où son nom de permafrost. Désormais, il fond et libère du méthane, un puissant gaz à effet de serre. Comme un bouchon de champagne, la terre saute sous la pression. Et le méthane libéré pourrait intensifier à son tour le réchauffement climatique.

Sept cratères dénombrés

Mais, lundi 23 février, un scientifique russe respecté, Vasily Bogoyavlensky, tire la sonnette d'alarme dans le Siberian Times (article en anglais). Le phénomène est bien plus vaste qu'on ne le pensait. Il invite à mener l'enquête "de toute urgence".

Les chercheurs russes dénombrent sept cratères (désignés comme entonnoirs) dans cette région arctique particulièrement inhospitalière. Deux d'entre eux sont même devenus des lacs et un vaste cratère est entouré d'une vingtaine d'autres trous, plus petits. 

En réalité, "nous n'avons la localisation que de quatre d'entre eux. Les trois autres ont été repérés par des éleveurs de rennes, mais je suis sûr qu'il en y a d'autres [dans la région de] Yamal, nous devons juste les chercher, a prévenu Vasily Bogoyavlensky. Je comparerais cela à des champignons : quand vous trouvez des champignons, soyez sûr qu'il y en a d'autres autour. Je pense qu'il pourrait y avoir 20 à 30 cratères de plus."

Le méthane, extrêmement inflammable

Et le chercheur pense que le phénomène pourrait encore s'amplifier avec le réchauffement climatique. Le problème, c'est que l'étude de ces cratères est dangereuse. Personne n'a encore été blessé dans ces régions peu peuplées. Mais, en novembre, une équipe qui s'est rendue sur place a pris des risques : personne ne peut prévoir le moment où est libéré le méthane. Et il est extrêmement inflammable. Des habitants de la région ont affirmé avoir vu un éclair dans la nuit, probablement dû à une émission de gaz. Quatre stations sismiques vont être installées pour enregistrer ces explosions.

Quoi qu'il en soit, "nous devons effectuer des recherches sur ce phénomène urgemment, pour prévenir de potentiels désastres", estime le scientifique.  D'autant qu'ils se trouvent dans une région gazière importante pour la Russie. L'un des cratères est apparu à quelques kilomètres d'un champ gazier exploité par Gazprom, explique le Washington Post.

(FRANCE TV INFO)

Posté par meterologue à 15:58:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,



vendredi 27 février 2015

Info/Météo: Vers un début de printemps frais

Vers un début de printemps frais

L'hiver météorologique touche à sa fin, dans un contexte de défilé de perturbations océaniques. Celles-ci vont apporter ce week-end et en début de semaine prochaine un temps plutôt maussade mais de la douceur. Marquée sur le sud du pays, elle sera très temporaire au nord. A partir de mercredi, l'anticyclone devrait en effet gonfler sur l'Atlantique Nord, entraînant progressivement un basculement du flux de l'ouest au nord. L'Hexagone devrait alors connaître un temps hivernal, avec un froid plus marqué sur la façade est et le retour de gelées matinales fréquentes en plaine jusqu'au sud du pays.

Le printemps, une saison de contrastes

Cette évolution est assez classique car le printemps est une saison de contrastes. Les masses d'air froid constituées en hiver alternent avec des poussées d'air de plus en chaud venu des latitudes subtropicales.  Au gré du positionnement des anticyclones et des dépressions, et donc des flux dominants sur l'Hexagone, on alterne ainsi entre ces deux influences. Si le mois de mars 2014 avait rapidement évolué vers la douceur, mars 2013 avait été nettement plus contrasté : le chaud et le froid avaient alterné par séquences d'environ 4 jours, jusqu'à un épisode neigeux et un coup de froid remarquable, particulièrement sur le nord, du 11 au 15 mars 2013.

Animation modèle ARPEGE Europe Températures à 850 hPa et pression au niveau de la mer entre le vendredi 27 février 2015 à 12 h UTC et le mardi 3 mars 2015 à 6h UTC
Animation modèle ARPEGE Europe Températures à 850 hPa et pression au niveau de la mer entre le vendredi 27 février 2015 à 12 h UTC et le mardi 3 mars 2015 à 6h UTC
(Cliquer sur l'animation pour l'agrandir)
(Météo France)

Posté par meterologue à 16:13:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 26 février 2015

Info/Météo/Vosges: Enneigement dans le massif des Vosges au 25 Février 2015

Enneigement dans le massif des Vosges au 25 Février 2015

Depuis la mi-janvier, plusieurs épisodes neigeux ont touché les massifs montagneux français. En cette fin du mois de février, l'enneigement est sur le massif, proche des normales ou bien supérieur.

L'enneigement reste bon au cours de ce mois de février, bien qu'il ait plu le 23 février, parfois haut en altitude

Dans les Vosges, il a plu le 23 jusqu'à 900 ou 1000 m d'altitude, puis la neige a succédé à la pluie le 24 dès 500 ou 600 m.
La neige est présente à partir de 500 m ou 600 m. La couche atteint environ 40 cm à 800 m et 60 à 80 cm à 1000 m. Plus haut, son épaisseur est comprise entre 80 cm et 1 m.

 

(Météo France)

 

Lire le point complet sur l'enneigement dans les massifs français au 25 Février 2015.

 

Posté par meterologue à 19:59:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Info/Climat/Monde: Changement climatique : de nouveaux scénarios d'évolution pour la Méditerranée

Changement climatique : de nouveaux scénarios d'évolution pour la Méditerranée

La Méditerranée figure parmi les « hot-spots » du changement climatique : les effets attendus y sont particulièrement importants, et les impacts environnementaux et socio-économiques risquent d'y être très prononcés. Toutefois, les effets locaux y étaient jusqu'à présent imparfaitement décrits, notamment en raison d'un manque de simulations océaniques à échelle fine.
Des chercheurs du CNRM-GAME (Météo-France/CNRS), du LEGOS (IRD/CNRS/Université de Toulouse) et de deux laboratoires espagnols (IMEDEA et Puertos del Estado) ont réalisé l'ensemble de projections climatiques régionales le plus complet à ce jour pour la mer Méditerranée1.
Ils ont analysé la réponse de la mer Méditerranée à différents types d'incertitudes dans un contexte de scénarios de changement climatique, grâce à une configuration régionale spécifique du modèle océanique NEMO développée au CNRM-GAME, dont la résolution horizontale moyenne atteint 10 kilomètres.

Les simulations mettent en évidence un réchauffement de 2 à 4 °C des eaux de surface d'ici à la fin du siècle, l'incertitude étant principalement liée au choix du scénario socio-économique.
L'étude conclut également à des changements importants et rapides de la circulation thermohaline des deux bassins de la Méditerranée. Des changements notables des courants de surface et de la dilatation d'origine thermique de la mer sont également détectés.

Cet ensemble de simulations pourra servir de base de référence à la communauté scientifique s'intéressant aux impacts du changement climatique sur le niveau de la mer régional, les écosystèmes marins et leur conservation ou encore les activités humaines en mer (transport, pêcherie, tourisme), notamment dans le cadre des programmes HyMeX et MerMex du chantier MISTRALS.
 

Cartes des anomalies minimales et maximales de température de surface prévues

Cartes des anomalies minimales et maximales de température de surface prévues par l'ensemble de simulations à la fin du XXIe siècle (par rapport à la fin du XXe siècle)

 

 1 Les résultats de cette étude ont été publiés sur le site de Climate Dynamics  le 20 février 2015

(Météo France)

Posté par meterologue à 15:33:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Info/Météo: Bilan climatique : un hiver dans la norme

Bilan climatique : un hiver dans la norme

Bilan provisoire de l'hiver météorologique (décembre, janvier, février) établi le 25 février 2015.

Contrairement à début 2014, la France a cette année été épargnée par les tempêtes, et cet hiver n'a présenté aucun caractère exceptionnel.

Hormis les derniers jours de l'année, le thermomètre a affiché des valeurs plutôt douces pour la saison jusqu'à la mi-janvier, avec très peu de gelées en plaine. La France a ensuite retrouvé des températures hivernales. Moyennée sur le pays et sur la saison, la température devrait être très proche de la normale*.

Les précipitations, généralement déficitaires en décembre, ont été fréquentes et légèrement excédentaires en janvier. Après un début de mois peu arrosé, de nombreux passages perturbés ont ensuite défilé sur la France à partir du 13 février. Sur les trois mois, la pluviométrie a été légèrement excédentaire le long des côtes de la Manche, sur l'ouest du piémont pyrénéen, le nord de la Corse ainsi que de la vallée du Rhône au Var. En revanche, les cumuls de précipitations ont été très inférieurs à la normale* sur la région Languedoc-Roussillon, avec un déficit qui devrait être proche de 40%. Sur l'ensemble de la saison et du pays, la pluviométrie devrait être proche de la normale.

Globalement déficitaire en décembre et janvier, l'ensoleillement a été en revanche plus généreux en février notamment sur la moitié ouest du pays. Sur l'ensemble de l'hiver, déficitaire du Centre au Nord-Est, il devrait être proche des normales** sur le reste de l'Hexagone et excédentaire en Corse.
 
 

*  moyenne de référence 1981-2010
** moyenne de référence 1991-2010

 

Températures et précipitations en hiver de 1959 à 2015

Evolution des températures moyennes minimales et maximales quotidiennes en France - hiver 2014-2015

Carte France Ecart à la moyenne de la température moyenne hiver 2014-2015          Carte France Rapport à la moyenne des cumuls de précipitations hiver 2014-2015

Carte France Cumul saisonnier des précipitations hiver 2014-2015          Carte France Rapport à la moyenne saisonnière de la durée d insolation hiver 2014-2015

 

Cliquer sur les cartes et graphes pour les agrandir.

(Météo France)

Posté par meterologue à 15:31:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 25 février 2015

Info/Météo/Monde: Afghanistan: plus de 100 morts dans les avalanches

Afghanistan: plus de 100 morts dans les avalanches

Une série d’avalanches déclenchées par de fortes chutes de neige a tué au moins 100 personnes mercredi dans plusieurs provinces montagneuses du nord de l’Afghanistan, ont annoncé à l’AFP des responsables.

Dans la seule province du Panchir, 90 personnes ont été tuées, selon le gouverneur Abdul Rahman Kabiri. Quatre autres personnes ont perdu la vie dans la province de Laghman, 1 à Nangahar (est) et 6 à Bamiyan (centre). Ce bilan pourrait encore être revu à la hausse.

Selon Mohammad Aslam Sayastold, responsable adjoint de l’autorité afghane de gestion des catastrophes, au moins 22 personnes sont mortes dans la seule vallée du Panjshir, au nord de Kaboul, un bilan qui pourrait encore s’alourdir selon un responsable local qui évoquait 31 décès.

«Jusqu’à présent, 31 corps ont été retrouvés dans la neige dans trois districts, et 30 autres sont pris au piège sous la neige», a Abdul Rahman Kabiri, le gouverneur de la province du Panjshir.

«Nous avons rassemblé 300 personnes pour participer au secours, mais nous n’avons pas l’équipement nécessaire et les gens utilisent des pelles et leurs mains nues pour atteindre les personnes prises au piège», a-t-il dit.

Une quinzaine de personnes ont aussi été secourues, avec des gelures et autres blessures, a ajouté le gouverneur.

A Kaboul, M. Sayastold n’était pas en mesure de confirmer immédiatement le bilan annoncé par le gouverneur, mais il a ajouté que six autres personnes avaient été tuées en raison d’avalanches dans les provinces de Bamiyan et Badghis.

«Nous sommes en train de rassembler des informations, nous avons déjà envoyé des équipes de secours dans les zones touchées par les avalanches et les tempêtes de neige», a dit M. Sayastold à l’AFP.

De vastes parties de l’Afghanistan du Nord étaient couvertes mercredi par la neige tombée dans les 48 dernières heures, au cours d’un hiver qui s’annonçait jusqu’ici doux et sec.

A Kaboul, où quelques chutes de neiges ont eu lieu mardi et mercredi, l’alimentation en électricité a été affectée en raison de câbles endommagés au col de Salang, au nord de la capitale.

Les avalanches et tempêtes de neige, sont courantes en Afghanistan et tuent chaque année des dizaines de personnes. En 2010, une avalanche au col de Salang avait tué plus de 160 personnes

(AFP)

Posté par meterologue à 14:33:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,



Fin »