Le Blog d'Alexis

vendredi 19 août 2016

Météo/Orages/Lorraine: Prévisions du risque orageux en Lorraine: Journée du 19 Aout et nuit suivante

Prévisions du risque orageux en Lorraine: Journée du 19 Aout et nuit suivante

 

Bulletin Grand Public :

Émis le Vendredi 19 Aout 2016 à 09h55

Echéance: Du Vendredi 19 Aout 2016 à 09h00 au Samedi 20 Aout 2016 à 09h00.

 

Pas de risque d'orages.

 

RAS

 


Bulletin pour les professionnels :

Émis le Vendredi 19 Aout 2016 à 09h55

Echéance: Du Vendredi 19 Aout 2016 à 09h00 au Samedi 20 Aout 2016 à 09h00.

 

Pas de risque d'orages.

 

RAS

 En altitude, de hauts géopotentiels concernent le Maghreb tandis qu'une vaste zone dépressionnaire s'étend du Groenland à la Scandinavie. Sur nos régions, une dorsale nous protège temporairement pour aujourd'hui avant l'arrivée d'une nouvelle perturbation.
La masse d'air est humide et devient convective sous une inversion de subsidence. Des nuages bas par endroits. Possibilité d'étalement des cumulus dans un premier temps.

Dans l'après midi: Une invasion de cirrus puis d'altocumulus. Cumulus se limitant progressivement au nord région et massif des Vosges.


 

> Echéance la plus active: Néant

> Risque de Tornade estimé à 01%. 

> Risque de Tuba ou autres phénomènes venteux estimé à 01%

> Risque de Grêle d'un diamètre supérieur à 2cm estimé à 01% sur la région.

> Activité éléctrique:Nul

>

 

Demain: Dégradation localement orageuses

 

Cette prévision ne justifie pas de prévision spécifique car le risque reste localisé et que cette situation reste classique pour la saison, la prudence reste de mise.La fiabilité n'est pas très bonne.

 

 

Le Blog d'alexis

 

 

Posté par meterologue à 10:11:15 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


mardi 2 août 2016

Info/Météo: France: Bilan de foudroiement 1er semestre 2016

France: Bilan de foudroiement 1er semestre 2016

Une activité orageuse printanière parmi les plus importantes depuis 20 ans…

Le niveau de foudroiement enregistré par le réseau national de détection de la foudre de Météorage permet de classer le premier semestre 2016 comme le troisième semestre le plus foudroyé depuis les 20 dernières années en France¹.

Avec un total de 212 000 éclairs nuage-sol² et 1 220 000 éclairs intra-nuage³ observés par Météorage, cette première partie de l’année est légèrement moins active que le premier semestre record de 2007 au cours duquel 240 000 éclairs nuage-sol avaient été enregistrés.
Ce résultat s’explique par une activité orageuse qui a débuté dès le mois d’avril et qui s’est renforcée tout au long du printemps. On remarque que le niveau de foudroiement mensuel reste assez loin des records et que c’est le cumul d’une activité orageuse qui est restée soutenue dans la durée qui permet de classer le printemps 2016 parmi les plus actifs des deux dernières décennies.

 
Orage 28062016-web
 

Malheureusement, les orages ne causent pas seulement des dégâts matériels comme le montre l’accident du 28 mai au Parc Monceau où un groupe de 11 personnes a été électrisé après s’être abrité sous un arbre.
Le drame a été évité de justesse, mais il convient de rappeler que si l’orage est un phénomène météorologique banal sous nos latitudes, il n’en n’est pas moins violent avec de multiples manifestations (foudre, vent, précipitations et grêle) qui sont autant de sources de dangers, auxquelles il convient de ne pas s’exposer inutilement. Retrouvez toutes nos recommandations de sécurité.


(1) La surface prise en compte pour le comptage des éclairs nuage-sol et intra-nuage est celle comprise dans les limites administratives de la France métropolitaine.
(2) Un éclair nuage-sol est la décharge électrique qui se produit entre le nuage d’orage, cumulonimbus et la terre. Cette décharge génère un courant électrique très intense, de plusieurs dizaines de milliers d’Ampère, qui produit en retour le flash lumineux et le tonnerre. On l’appelle aussi : flash ou coup de foudre.
(3) Un éclair intra-nuage est une décharge qui se produit à l’intérieur du nuage entre la partie inférieure et supérieure qui possèdent des charges électriques de signe opposé.

(Météorages)

Posté par meterologue à 14:23:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Médias/Lorraine: (REECOUTEZ) Intervention de Alexis Jannot à France Bleu Sud Lorraine ce mardi 02 août 2016

Intervention de Alexis Jannot à France Bleu Sud Lorraine ce Mardi 02 Août 2016

Afficher l'image d'origine

Intervention de Alexis Jannot à France Bleu Sud Lorraine ce mardi 02 août 2016 à 07h52 dans la météo de France Bleu Matin présenté par Roland.

France Bleu Sud Lorraine émet en Meurthe et Moselle sud et sur les Vosges principalement mais aussi sur internet.

 

Réecoutez l'intervention ci dessous:

 

 

 

Le Blog d'Alexis

 

Posté par meterologue à 08:02:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 1 août 2016

Info/Météo: Juillet 2016 : alternance de fraîcheur et de chaleur estivale

Juillet 2016 : alternance de fraîcheur et de chaleur estivale

Bilan climatique provisoire établi le 28 juillet 2016


Les températures ont été généralement supérieures à la normale hormis en milieu de mois où elles ont brutalement chuté. Quelques records de fraîcheur ont été enregistrés la nuit dans le Sud-Ouest, comme par exemple à Bergerac (Dordogne) avec 6.4 °C relevés le 15 juillet. Un pic de chaleur a ensuite concerné l'ensemble du pays le 19 et tout particulièrement l'Ouest, où de nombreux records mensuels ont été battus. Les maximales ont même atteint des records absolus avec 36.2 °C à Ploumanac'h (Côte d'Armor) et 37.2 °C à Sainte-Marie-du-Mont (Manche). En moyenne sur le mois, la température devrait afficher une valeur proche de la normale sur l'ensemble du pays.

La pluviométrie a été déficitaire sur la majeure partie du pays. Sur un large quart nord-ouest ainsi que sur une grande partie de l'Aquitaine, le déficit est à ce jour très marqué, souvent supérieur à 50 %. Les régions s'étendant des Pyrénées aux Cévennes ont connu une pluviométrie supérieure à la normale. Sur la France et sur le mois, la pluviométrie devrait connaître un déficit supérieur à 30 %.

L'ensoleillement a été généralement conforme aux valeurs de saison sur la moitié est et près des Pyrénées. En revanche, après un mois de juin particulièrement maussade, le soleil a été très généreux de la Normandie et de la Bretagne au Centre-Val de Loire.

* moyenne de référence 1981-2010
** moyenne de référence 1991-2010

 

Carte de l'évolution des températures moyennes minimales et maximales quotidiennes en France
Cliquer sur le graphe pour l'agrandir

 

Carte de l'écart à la moyenne mensuelle de référence 1981-2010 de la température moyenne    Carte du rapport à la moyenne mensuelle de référence 1991-2010 de la durée d'ensoleillement

 

Carte du cumul mensuel des précipitations    Carte du rapport à la moyenne mensuelle de référence 1981-2010 des cumuls de précipitations

Cliquer sur les cartes pour les agrandir

(Météo France)

 

Posté par meterologue à 16:30:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 23 juillet 2016

Info/Météo/Lorraine/Orages: Fin de la vigilance orange "Orages" sur la Lorraine (MAJ: 23/07/2016 à 00h)

Fin de la vigilance orange "Orages" sur la Lorraine

 

 

Emis le : Samedi 23 juillet 2016 à 00h00

 

Phénomène terminé.

 

Qualification du phénomène :
Épisode orageux actif nécessitant une vigilance particulière


Faits nouveaux :
La Marne, l'Aube, la Meuse, la Meurthe-et-Moselle, la Moselle et le Bas-Rhin sortent de la vigilance orange.


Situation actuelle :
Des orages fortement pluvieux et électriques concernent encore le département des Ardennes.
L'instabilité s'est nettement réduite sur les autres départements du nord-est avec uniquement la présence de quelques averses, voire quelques cellules orageuses isolées le long des frontières nord de la Lorraine et de l'Alsace.
Sur les trois dernières heures, 48 mm de pluie ont été relevés à Villette (54) et 26 mm à Buzancy (08). Dans la Marne, les 100 mm de pluie ont probablement été atteint très localement dans le secteur de Villeseneux (sud-est de Châlons-en-Champagne). On relève notamment 60 mm de pluie à Reims.
Des rafales de vent de l'ordre de 60 à 70 km/h ont également été mesurées dans le nord de la Meuse et de la Meurthe-et-Moselle.


Evolution prévue :
Les orages très pluvieux qui sévissent actuellement dans les Ardennes vont persister encore quelques heures sur le département avant de décliner en seconde partie de nuit.
De très fortes averses sont encore possibles (apportant 20 à 40 mm en à peine 1h voire jusqu'à 60 mm très ponctuellement) avec une activité électrique qui régressera progressivement.
Quelques cellules orageuses resteront ensuite possibles jusqu'à samedi matin, en particulier en direction des frontières nord de la région Grand Est ainsi que sur le sud de la Bourgogne, mais leur caractère isolé et leur niveau d'intensité ne nécessitera plus le maintien d'un suivi particulier.

 

Conséquences possibles:

Orages/Orange
* Violents orages susceptibles de provoquer localement des dégâts importants.
* Des dégâts importants sont localement à craindre sur l'habitat léger et les installations provisoires.
* Des inondations de caves et points bas peuvent se produire très rapidement.
* Quelques départs de feux peuvent être enregistrés en forêt suite à des impacts de foudre non accompagnés de précipitations.

 

Conseils de comportement:

Orages/Orange
* A l'approche d'un orage, prenez les précautions d'usage pour mettre à l'abri les objets sensibles au vent.
* Ne vous abritez pas sous les arbres.
* Evitez les promenades en forêts [et les sorties en montagne].
* Evitez d'utiliser le téléphone et les appareils électriques.
* Signalez sans attendre les départs de feux dont vous pourriez être témoins.
* Ne vous engagez en aucun cas, à pied ou en voiture, sur une voie immergée ou à proximité d'un cours d’eau. Un véhicule même un 4x4, peut être emporté dans 30 centimètres d'eau.
* En cas de pluies intenses, ne descendez en aucun cas dans les sous-sols.

 

(Météo France)

Posté par meterologue à 00:18:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


vendredi 22 juillet 2016

Météo/Orages/Lorraine : Prévisions du risque orageux en Lorraine: Journée du Vendredi 22 Juillet 2016

 

 Prévisions du risque orageux en Lorraine: Journée du Vendredi 22 Juillet 2016

 

Orages localement violent.

 

Prévisions n°69

 

Emis le Vendredi 22 Juillet 2016 à 09h45

Echéance du Vendredi 22 Juillet 2016 09h00 jusqu'au Samedi 23 Juillet 2016 à 09h00.

 

Bulletin Grand Public :

 

- Vigilance:

  A l'heure de l'enregistrement de ce bulletin, la couleur de la vigilance est jaune pour orages sur la Lorraine

Soyez attentif si vous pratiquez des activités sensibles au risque météorologique ou à proximité d′un rivage ou d′un cours d′eau; des phénomènes habituels dans la région mais occasionnellement et localement dangereux (ex. mistral, orage d’été, montée des eaux, fortes vagues submergeant le littoral) sont en effet prévus ; tenez-vous au courant de l’évolution de la situation.

 

Prévisions

 Des orages localement violents sont attendus en cours de journée. Activité électrique soutenue voire très importante. Ces orages seront accompagnés d'importantes chutes de pluie et de grêle en général. Rafale de vent possible autour de 80 km/h mais des rafales voisines de 110 km/h ne sont pas exclus. Orages organisé en système Actif (Style MCS), Orage isoler à l'avant. Des inondations locales seront possibles sous ces orages qui seront en mesure de générer des lames d'eau pouvant localement être importante.

 

Bulletin pour les professionnel :

Emis le Vendredi 22 Juillet 2016 à 09h45

Echéance du Vendredi 22 Juillet 2016 09h00 jusqu'au Samedi 23 Juillet 2016 à 09h00.



- Vigilance :

 A l'heure de l'enregistrement de ce bulletin, la couleur de la vigilance est jaune pour orages sur la Lorraine

Soyez attentif si vous pratiquez des activités sensibles au risque météorologique ou à proximité d′un rivage ou d′un cours d′eau; des phénomènes habituels dans la région mais occasionnellement et localement dangereux (ex. mistral, orage d’été, montée des eaux, fortes vagues submergeant le littoral) sont en effet prévus ; tenez-vous au courant de l’évolution de la situation.

 

- Qualification du Phénomènes :

Risque d'orages forts, avec rafales localement supérieur à 80km/h, fortes pluies parfois intenses, lames d'eau localement supérieur à 100mm et grêle.

 

- Situation:

La masse d'air est chaude en basses couches, et surmontée d'un talweg en altitude.
Le vent est faible à tous niveaux, avec des directions variables.
Des brouillards et stratus se dispersent rapidement en matinée. Des averses orageuses se forment dès la fin de matinée. Avec ces orages on peut avoir des rafales vers 80km/h, de fortes pluies et de la grêle.
Partout la nébulosité prévue est variable à tous niveaux.



- Types de phénomènes et chronologie :

 

Orages modérée à Fort

 

Début de l’événement à partir du Vendredi 22 Juillet 2016 à 10h00

Maximum estimé : Mercredi 21 Juillet 2016 vers 01h00

Fin de l'événement Le Vendredi 22 Juillet à 22h00 (pour les frontières)

 

 

- Localisation :

 

L'ensemble de la région.

 

- Fait nouveaux:

 

Néant

 

- Observation :

 

A 09h00: Ciel voilé mais lumineux, des orages se forment sur la Haute Marne. Température entre 18 et 22°C.

 

Meuse: Ciel voilé mais lumineux, des orages se forment sur la Haute Marne. Température entre 18 et 22°C. Vent Faible

 

Meurthe et Moselle: Ciel voilé mais lumineux, des orages se forment sur la Haute Marne. Température entre 18 et 22°C. Vent Faible.

 

Moselle: Ciel voilé mais lumineux, des orages se forment sur la Haute Marne. Température entre 18 et 22°C. Vent Faible.

 

Vosges: Ciel voilé mais lumineux, des orages se forment sur la Haute Marne. Température entre 18 et 22°C. Vent Faible.

 

Prévisions:

 

- Intensité et type de structure :

 

Orages modérée à Fort, MULTI, FRONT, MCS

 

- Précipitations estimé sur la région:

 

Quantité attendu sous les pluies et front pluvio orageux (quantité très variable en fonction des endroits): 20 à 30 mm en général localement 50/60mm. Très localement 100mm sur 24h

Sous Orages : Précipitation parfois soutenu. Développement non organisé. Puis système orageux actif.

 

- Vent :

 

Des rafales autour de 80km/h. Dominante variable. Des rafales à 110km/h ne sont pas exclues.

 

- Grêle :

 

Petite chute de grêle ou grésil inférieur à 2 cm de diamètre estimé à 80%

Chute de grêle supérieur à 2 cm de diamètre estimé à: 25%

 

- Tornades/Tuba :

 

Risque estimé à 07% pour le risque de Tornades. Risque estimé de 40% pour le risque de Tuba.

 

- Foudre et activité électrique :

 

Modérée à Forte voir très forte

 

- Autres phénomènes :

 

Micro/Macro rafale autre phénomène de même type : estimé à 70%

Risque d'arrcus ou de phénomène de type rotatif: estimé à 70%

Risque cependant localisé.

 

- Fiabilité :

 

Moyenne à Bonne

 

- Commentaire:

 Potentiel de précipitation, de fortes rafales de vent et de grêle important. Les modèles sont globalement en accord, ce qui accorde une certaine fiabilité à la prévision. Cela reste classique pour la saison. Cela justifie une prévision spécifique car le risque orageux peut donner de forts cumuls, de fortes chutes de grêle et de fortes rafales de vent. Des phénomènes violent ne sont pas exclus. La prudence est recommandée.

 

Prévisions pour les prochains jours:

A nouveau des orages demain prévu avec un risque de très fortes pluies et de chutes de grêle. Averses orageuses moins fortes qu' aujourd'hui.

 

 

Le Blog d'alexis

 

Posté par meterologue à 09:55:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mardi 19 juillet 2016

Info/Météo/Lorraine/Canicule: La Lorraine en Vigilance jaune "Canicule"

La Lorraine en Vigilance jaune "Canicule"
La Lorraine passe en vigilance jaune "Canicule"
Soyez attentif si vous pratiquez des activités sensibles au risque météorologique ou à proximité d′un rivage ou d′un cours d′eau; des phénomènes habituels dans la région mais occasionnellement et localement dangereux sont en effet prévus; tenez-vous au courant de l’évolution de la situation.

Températures attendues pour le 19 Juillet 2016 après midi :

> Entre 32 et 35°C d'Est en Ouest d'ici la fin d’après midi.

 

Températures attendues pour le 20 Juillet 2016

> Entre 16 et 19°C en fin de nuit et entre 33 et 36°C l'après midi

 

À noter une dégradation orageuse ce mercredi soir qui s'annonce localement violente compte tenu de la chaleur. L'après-midi, les averses seront plus fréquentes et prendront parfois un caractère orageux entre les Pyrénées, la Haute-Normandie et le Nord-Pas-de-Calais en passant par le Centre et l'Ile-de-France. Vers la Champagne-Ardenne et l'Ouest de la Lorraine (Meuse), des orages plus marqués avec de la grêle et de fortes rafales de vent seront possibles localement. Ce temps orageux se décalera vers l'est du pays au cours de la soirée et de la nuit suivante.

 

 

Posté par meterologue à 16:39:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

dimanche 10 juillet 2016

Info/Climat/Orages: Bilan du mois de juin 2016 : remarquablement orageux dans le nord et l'est

Bilan du mois de juin 2016 : remarquablement orageux dans le nord et l'est

Le mois de juin 2016 qui s'achève a été fréquemment orageux sur la France.
On comptabilise en effet 26 jours d'orage dont 16 jours d'orage fort (un orage fort étant caractérisé par des chutes de grêle > 2 cm ou des rafales de vent sous orage de 90 à 120 km/h ou de fortes pluies avec cumul horaire de 50 mm) et 2 jours d'orage violent (un orage fort étant caractérisé par des chutes de grêle > 5 cm ou des rafales de vent sous orage de 120 à 150 km/h ou de fortes pluies avec cumul horaire de 100 mm).
L'anomalie positive en terme de fréquence par rapport à la moyenne de ces 7 dernières années est très marquée sur le nord et l'est de la France. Il s'agit du mois de juin le plus orageux entre la Normandie, les Hauts-de-France, les régions du nord-est et l'Ain.
A contrario, on note un léger déficit d'orages sur les régions proches de la Méditerranée et dans le sud-ouest.

Retour sur les Orages des 7 et 8 juin 2016

Le réseau national de détection de la foudre, opéré par Météorage a enregistré plus de 185 600 éclairs sur toute la France, dont près de 55 800 éclairs nuage-sol(1) pour les journées des 07 et 08 juin 2016.

carto

Avec 45 000 impacts au sol enregistrés, la journée du 07 juin a été marquée par un épisode étendu touchant la majorité des départements de l’Est de la France (63 départements sur tout le pays).
Le lendemain, l’activité foudre a été plus localisée sur les départements de l’Est de la France, avec 10 623 impacts au sol enregistrés sur 29 départements.
Si le nombre d’impacts diffère entre le 07 et le 08 juin, l’activité orageuse s’est concentrée essentiellement sur les tranches horaires allant de 12h à 20h00.

classement 1
classement 2

* Classement selon la densité de foudroiement : le classement est réalisé en tenant compte du nombre d’impacts de foudre (arcs) sur la période (journée) et prend en compte la surface du département (en km²)

Focus sur le Pas de Calais et le Haut Rhin, départements les plus foudroyés de France:

Lors de la journée du 07 juin, il est tombé 3.5 fois plus d’impacts au sol sur le Pas de Calais que la moyenne mensuelle pour un mois de juin sur tout le département (1 189 arcs en moyenne).
Depuis 2000, cette journée est la deuxième la plus foudroyée sur le département ; la première étant le 02 juillet 2009 avec 4 325 impacts enregistrés.
Pour le Haut Rhin, le foudroiement moyen du département pour un mois de juin est de 1 360 impacts nuage-sol sur les quinze dernières années. En une journée, nous avons donc détecté 696 éclairs en un jour, soit plus de la moitié de l’activité mensuelle moyenne sur le Haut-Rhin.

Même si l’épisode a été particulièrement violent, cette journée reste toutefois loin des records de foudroiement recensés pour le département : le 10 juin et 18 août 2000, de 3000 à 3200 impacts avaient été enregistrés.
Accompagnés de forts épisodes de pluies, ces épisodes ont causé des dégâts importants (inondations de maison, coupures d’électricité, …). Il convient ainsi de rappeler que l’orage est un phénomène dangereux et que certaines mesures de sécurité s’imposent.

Un éclair nuage-sol est la décharge électrique qui se produit entre le nuage d’orage, cumulonimbus et la terre. Cette décharge génère un courant électrique très intense, de plusieurs dizaines de milliers d’Ampère, qui produit en retour le flash
lumineux et le tonnerre. On l’appelle aussi : flash, coups de foudre ou un arc en retour. Dans un même flash, il peut y avoir plusieurs arcs subséquents, soit plusieurs passages de courant entre le nuage et le sol, les nombres d’éclairs sont exprimés ici en arc.

 

(Keraunos et Météorage)

 

Posté par meterologue à 15:51:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Info/Météo: Point sur la situation hydrologique au 01 Juillet 2016 en France

Point sur la situation hydrologique au 01 Juillet 2016 en France

Le mois de juin a été marqué par de fréquents passages pluvieux notamment en début de mois sur le nord de l'Hexagone, avec des inondations remarquables dans le Centre – Val de Loire et l’Île-de-France qui se sont poursuivies jusqu’au 7. Au nord d’un axe Nantes (Loire-Atlantique)/Pontarlier (Doubs), les précipitations ont atteint une fois et demie à deux fois et demie la normale, sauf de l’est de la Basse-Normandie à la Baie de Somme où les cumuls ont été proches des valeurs de saison. Des records mensuels ont été battus par endroits sur le Nord et le Nord-Est. Sur le nord de la Bretagne ainsi que du Nord – Pas-de-Calais aux frontières allemande et suisse, on a souvent observé deux fois plus de nombre de jours de pluie que la normale.

En revanche, les précipitations ont été déficitaires, souvent de 30 à 60 %, sur les Pyrénées-Atlantiques, le sud de Midi-Pyrénées, et surtout sur le pourtour du golfe du Lion et le nord de la Corse. Le déficit a même dépassé 70 % sur le littoral de l’Hérault, les Bouches-du-Rhône et la Balagne.

En Alsace et en Franche-Comté, ce mois de juin est l’un des plus pluvieux sur la période 1959-2016.

Sur la France et sur le mois, la pluviométrie a été excédentaire de plus de 25 %.

Le cumul des six premiers mois de l’année 2016, avec un excédent de plus de 35 % en moyenne sur le territoire, est l’un des plus élevés depuis près de 60 ans.



* : normales concernant température et précipitations : moyenne de référence 1981-2010

 

Consulter le bilan de suivi hydrologique complet 

 

(Météo France)

Posté par meterologue à 15:37:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Info/Météo/Climat: bilan de juin 2016

Climat : bilan de juin 2016

Un mois de juin très peu estival avec beaucoup de pluie et très peu de soleil 

Juin 2016, très peu estival, a été marqué par de nombreux passages pluvieux, notamment sur la moitié nord du pays, un soleil très peu présent et des températures juste de saison.
 
Les températures ont été assez douces la nuit, notamment sur la moitié nord du pays avec des minimales 1 à 3 °C au-dessus des normales. Elles ont été en revanche le plus souvent très fraîches en journée sur la majeure partie du pays, en particulier sur la moitié ouest de l'Hexagone avec des maximales en moyenne inférieures de 1 à 2 °C à la normale, des Pays de la Loire et du Centre-Val de Loire au nord de l'Aquitaine et de Midi-Pyrénées. En moyenne sur la France et sur le mois, la température a affiché une valeur supérieure à la normale de 0.4 °C.
 
La pluviométrie a été excédentaire sur une grande partie du pays, avec des cumuls souvent équivalents à une fois et demie à deux fois et demie la normale*, de la Bretagne aux frontières du Nord et du Nord-Est, où des records mensuels ont été enregistrés. Seuls le sud de Midi-Pyrénées, le Languedoc-Roussillon, l'ouest de la Provence et le nord de la Corse ont connu une pluviométrie déficitaire. Le déficit a dépassé 50 % en basse vallée du Rhône. En moyenne sur la France, l' excédent a dépassé 25 %.
 
L'ensoleillement, déficitaire sur la quasi-totalité du pays, est un des plus faibles observés pour un mois de juin, avec juin 1997, 1992, 1977 ou 1953. Il a été inférieur à la normale** de plus de 30 % sur la moitié nord, voire de 40 à 50 % de la Bretagne au Centre - Val de Loire, à la Champagne et au Nord - Pas-de-Calais. Avec localement plus de 50 % de déficit sur le Nord-Ouest, de nombreux records de faible ensoleillement ont été battus. Le soleil a parfois brillé moins de 100 heures comme à Brest (Finistère) avec 84 heures, à Rennes (Ille-et-Vilaine) avec 90 heures, à Rouen (Seine-Maritime) avec 91 heures ou au Bourget (Seine-Saint-Denis) avec 97 heures. Seuls le pourtour méditerranéen, le piémont pyrénéen et l'île de Beauté ont bénéficié de valeurs proches des normales.
 
 
 
* moyenne de référence 1981-2010 
** moyenne de référence 1991-2010 
 
Evolution de températures moyennes minimales et maximales quotidiennes en France en juin 2016
 
Écart à la moyenne mensuelle de la température moyenne sur la France en juin 2016        Rapport à la moyenne mensuelle de l'ensoleillement sur la France en juin 2016
Cumul mensuel des précipitations sur la France en juin 2016        Rapport à la moyenne mensuelle de précipitations sur la France en juin 2016

 
(Cliquer sur les images pour les agrandir)
 
 

Évènements marquants de juin 2016

Un début d'année 2016 très pluvieux, particulièrement sur la moitié nord de la France
 
Après une année 2015 peu arrosée, les six premiers mois de l'année 2016 se caractérisent par une pluviométrie excédentaire, notamment sur la moitié nord. Janvier et février ont été particulièrement pluvieux, comme mai et juin.
Ainsi, ce premier semestre 2016 a été marqué par un excédent de précipitations de plus de 30 % en moyenne sur le pays. La pluviométrie a toutefois été proche des normales sur un large pourtour méditerranéen jusqu'au sud de Midi-Pyrénées, en Corse ainsi que localement en Normandie et dans les Côtes-d'Armor.
 
Sur la moitié nord, le mois de mai a été exceptionnel, le plus pluvieux depuis 1959 en Bourgogne, Centre - Val de Loire, Île-de-France et Picardie. De très nombreux records de forte pluviométrie ont été battus avec 132.6 mm à Saint-Quentin (Aisne, début des mesures en 1933), 163.8 mm à Romorantin (Loir-et-Cher, début des mesures en 1922), 178.6 mm à Paris (début des mesures en 1873), 181.8 mm à La-Souterraine (Creuse, début des mesures en 1881), 188.2 mm au Mont-Saint-Vincent (Rhône, début des mesures en 1943) et 259.7 mm à Château-Chinon (Nièvre, début des mesures en 1934).
Au mois de juin, de nouveaux records de cumuls mensuels ont également été enregistrés avec par exemple 161.5 mm à Lille (Nord, début des mesures en 1945), 182.8 mm à Strasbourg (Bas-Rhin, début des mesures en 1923) et 264.1 mm à Besançon (Doubs, début des mesures en 1884).
Ainsi, sur les mois de mai et juin, les cumuls de précipitations ont souvent dépassé une fois et demie la normale de la région Centre - Val de Loire aux frontières du Nord et de l'Est. Ils ont même atteint deux à trois fois la normale en Île-de-France.
 
 
Pluviométrie mai-juin 2016
Rapport à la normale 1981-2010
Rapport à la normale des précipitations pour mai et juin 2016
(Cliquer sur les images pour les agrandir)
 
Cette forte pluviométrie de fin de printemps a provoqué de nombreuses crues et inondations fin mai dans le Centre - Val de Loire et en Île-de-France, puis début juin dans les Hauts-de-France, les Ardennes, la Marne et la Haute-Marne. 
Des crues centennales ont concerné le bassin du Loing avec 4,63 mètres atteints à Nemours en Seine-et-Marne dans la nuit du 1er au 2 juin (devant les 4,25 mètres relevés lors de la crue de 1910). L'onde de crue s'est propagée jusqu'à la Seine dans Paris s'accompagnant d'un pic dans la nuit du 3 au 4 juin avec 6,10 mètres (d'après Vigicrues) relevés à la station Paris-Austerlitz, une valeur proche de celle atteinte lors de la crue du 14 janvier 1982.
Cette crue printanière a été équivalente par son ampleur aux plus fortes crues hivernales du 20e siècle. Paris et sa région ont en effet connu plusieurs crues majeures de la Seine en janvier 1910 (8,62 m), janvier 1924 (7,32 m), janvier 1955 (7,12 mètres) et plus récemment en janvier 1982 (6,18 m).
Suite à de violents orages, de nouvelles inondations ont également concerné les régions du Nord - Pas-de-Calais et la Champagne-Ardennes les 7, 17 et 23 juin.
 
 
Déficit d'ensoleillement record sur un large quart nord-ouest de la France
 
Le soleil a été très peu présent en juin sur la majeure partie du pays. Le déficit d'ensoleillement a été proche de celui de juin 1997, qui a été en moyenne sur la France le mois de juin le moins ensoleillé depuis le début des mesures (1931).  De nombreux records de faible ensoleillement ont été battus dans le Nord-Ouest.
 

Poste (Département)

Nombre d'heures d'ensoleillement

(records depuis 1991)

Normale

du mois

Rapport

à la normale

Début des mesures

Rennes (Ille-et-Vilaine)

90 heures

217 heures

42 %

1950

Brest (Finistère)

84 heures

191 heures

44 %

1946

Le Bourget (Val-d'Oise)

97 heures

207 heures

47 %

1949

Lorient-Lann-Bihoué (Morbihan)

111 heures

230 heures

48 %

1964

Caen (Calvados)

105 heures

213 heures

49 %

1952

Melun (Seine-et-Marne)

112 heures

227 heures

50 %

1953

Le Mans (Sarthe)

111 heures

224 heures

50 %

1947

Alençon (Orne)

115 heures

218 heures

53 %

1948

Chartres (Eure-et-Loir)

124 heures

223 heures

56 %

1932

Paris

120 heures

202 heures

59 %

1933

Bourges (Cher)

136 heures

225 heures

61 %

1950

Nevers (Nièvre)

145 heures

223 heures

65 %

1952

 
 
 
 
(Météo France)

Posté par meterologue à 15:32:16 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,