Le Blog d'Alexis

mercredi 23 août 2017

Info/Météo/Sécheresse/Lorraine: Point sur la situation Hydrologique en Lorraine au 22 Août 2017

Point sur la situation Hydrologique en Lorraine au 22 Août 2017

 

> En Lorraine

La situation hydrologique de la Meuse et de la Moselle est globalement identique à celle de la semaine précédente. La zone "Meuse amont" reste en alerte renforcée, les trois autres zones sont maintenues en "alerte". On notera toutefois une hausse des débits sur la "Meuse aval et Chiers" en fin de semaine dernière. Mais cette réaction reste, pour le moment, sans influence sur les VCN, calculés à partir des débits les plus bas de la semaine.
 

Sur le bassin de la Sarre et des affluents alsaciens du Rhin : la zone Ill amont passe en alerte. La vigilance est maintenue sur les zones Sarre.
 

Ouest Meuse: L’état d’un bassin versant (Saulx-Ornain) se dégrade par rapport au dernier bulletin, il passe de l’état normal à l’état d’alerte. Tous les autres bassins conservent le même état que celui du dernier bulletin. Trois bassins sont en état d’alerte (Aisne amont, Marne amont etSaulx-Ornain).
 
 

 

*On distingue plusieurs types de sécheresses :

- La sécheresse météorologique correspond à un déficit prolongé de précipitations.
- La sécheresse des sols, dite « agricole », se caractérise par un déficit en eau des sols superficiels (entre 1 et 2 m de profondeur), suffisant pour altérer le bon développement de la végétation. Elle dépend des précipitations et de l'évapotranspiration des plantes. Cette notion tient compte de l'évaporation des sols et de la transpiration des plantes (l'eau puisée par les racines est évaporée au niveau des feuilles). La sécheresse agricole est donc sensible aux précipitations, à l'humidité et à la température de l'air, au vent mais aussi à la nature des plantes et des sols.
- La sécheresse hydrologique se manifeste enfin lorsque les lacs, rivières ou nappes souterraines montrent des niveaux anormalement bas. Elle dépend des précipitations mais aussi de l'état du sol influant sur le ruissellement et l'infiltration. Le réseau hydrographique et les caractéristiques des nappes déterminent les temps de réponse aux déficits de précipitations observés sur différentes périodes.
Ces « différentes » sécheresses peuvent intervenir à divers moments, non forcément concomitants et ne sont pas forcément systématiques.

 

(Avec Météo France et Dreal Grand Est)

 

Posté par meterologue à 11:59:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


lundi 21 août 2017

Médias/Lorraine: (REECOUTEZ) Intervention de Alexis Jannot à France Bleu Sud Lorraine ce Lundi 21 Août 2017

Intervention de Alexis Jannot à France Bleu Sud Lorraine ce Lundi 21 Août 2017

Afficher l'image d'origine

Intervention de Alexis Jannot à France Bleu Sud Lorraine ce Lundi 21 Août 2017 à 07h52 dans la météo de France Bleu Matin.

France Bleu Sud Lorraine émet en Meurthe et Moselle sud et sur les Vosges principalement mais aussi sur internet.

 

Réecoutez l'intervention ci dessous:

 

 

 Le Blog d'Alexis

 

Posté par meterologue à 08:08:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 18 août 2017

Info/Météo: Point sur la situation Hydrologique en France et en Lorraine au 18 Août 2017

Point sur la situation Hydrologique en France et en Lorraine au 18 Août 2017

 La situation de sécheresse établie sur la France depuis ce printemps persiste avec néanmoins des évolutions différentes selon les régions au cours du mois de juillet.

Carte de l'état de sécheresse des sols au 1er août

 

> En France

Des effets toujours sensibles du déficit de précipitations durant la période de recharge 

La période de recharge (septembre à mars) contribue de façon prépondérante à l'alimentation des nappes phréatiques. De septembre 2016 à mars 2017, la pluviométrie a été fortement déficitaire sur la France, à l'exception du Massif central, des régions méditerranéennes et de la Corse. Les précipitations qui se sont ensuite produites n'ont pas permis d'améliorer la situation. Ainsi, une sécheresse hydrologique perdure sur de nombreuses régions.
 

Une sécheresse des sols superficiels marquée sur plusieurs régions et exceptionnelle sur le Sud-Est et la Corse

La sécheresse des sols superficiels qui a débuté fin avril, persiste en ce début de mois d'août sur les Hauts-de-France, la Haute-Normandie, l'Orne, la Haute-Saône et l'Alsace ainsi que sur le quart sud-est. Les précipitations du mois de juillet ont en revanche permis une amélioration de la situation sur la Bretagne, la Lorraine et la Champagne-Ardenne ainsi que sur les Alpes du Nord. En revanche, en Provence – Alpes - Côte d'Azur et en Corse, la très faible pluviométrie et les températures élevées du mois de juillet ont contribué à accentuer la sécheresse des sols superficiels, qui approche les valeurs records de 2003 et 2006. En Corse, des valeurs records sans interruption sont même observées depuis le 22 avril. 

 

> En Lorraine

Précipitations:

 Les cumuls mensuels du mois de Juillet 2017 ont localement dépassé 100 mm sur le Grand-Est. En revanche, suite à des épisodes orageux intenses, le cumul de précipitations a été une fois et demie à deux fois supérieur à la normale des Ardennes, à la Meuse et à la Moselle. Depuis le début de la saison hydrologique (septembre 2016), le déficit pluviométrique reste supérieur à 25 % sur le Grand-Est. Durant ce mois de juillet, le déficit de cumul des précipitations efficaces perdure sur la majeure partie du pays. Il reste compris entre 50 et 75 %, sur les régions bordant les frontières du Nord et du Nord-Est. Le déficit s’est atténué sur le Grand-Est et l’indice d’humidité des sols est souvent excédentaire.

 

Légende: Le graphique de Erneville aux bois dans la Meuse. Seulement 07mm en Avril 2017. (Cliquer sur les graphes pour les agrandir)

 

Côté hydrologique:

La situation est toujours préoccupante en direction de la Meuse et en particulier de la Meuse Amont suite à un déficit de précipitation important. La situation reste fragile sur le reste de la région, il faut resté attentif à l'évolution de la situation. Amélioration sans doute temporaire sur le bassin Saulx/Ornain qui a reçu des pluies importantes fin juillet (parfois 1 mois de pluie localement) ce qui a contribué à revenir à une situation normale.

Sécheresse - Cours deau Lorraine

 

Sécheresse - Cours deau Ouest Meuse

 

Pour l'ouest de la Meuse: Les écoulements sont toujours très faibles par rapport à la normale d’un mois de juillet. Au mois de juillet, les fréquences de VCN3 sont en légère hausse sur les bassins crayeux et non crayeux. Le nombre de stations affichant des fréquences conformes ou supérieures à la médiane augmente  par rapport au mois de juin.
 

> En Meuse (au 25 Juillet 2017): 7 rivières indiquent un écoulement visible faible - 3 rivières indiquent un écoulement non visible et 1 rivière assec. Le reste (19) des rivières la situation est normal mais les niveaux sont en baisse et souvent très bas.

> En Meurthe et Mosselle (au 09 Août 2017): 6 rivières indiquent un écoulement non visible et 9 rivières assec. Le reste (23) des rivières la situation est normal mais les niveaux sont en baisse et souvent très bas.

> En Moselle (au 25 Juillet 2017): 3 rivières assec. Le reste (37) des rivières la situation est normal mais les niveaux sont en baisse et souvent très bas.

> Dans les Vosges (au 24 Juillet 2017): 1 rivière indique un écoulement visible faible - 1 rivière indique un écoulement non visible et 2 rivières assec. Le reste (27) des rivières la situation est normal mais les niveaux sont en baisse et souvent très bas.


 
Remplissage des lacs-réservoirs de la région Lorraine:

- Lac de la Madine (55 - 54): 84%

- Lac du vieux Pré (54): 76%

 

Nappes Souterraines:

Les nappes sont globalement à la baisse au mois de juillet 2017. Cette tendance à la baisse n’est pas anormale pour cette saison, puisque les nappes se déchargent d’avril à septembre. Mais, les niveaux moyens sont globalement bas à très bas par rapport à la moyenne des mois de juillet. Dans le secteur nord de la Haute-Marne et de la Meuse, cette baisse est toutefois atténuée par les pluies qui sont tombées au cours du mois. Pour de nombreuses stations de suivi, la moyenne mensuelle de ce mois de juillet 2017 est parmi les plus faibles des moyennes mensuelles des mois de juillet de l’ensemble de la chronique piézométrique.

 

Sécheresse - Nappes Lorraine

 

Ailleurs en France:

Les deux tiers environ des nappes (71 %) affichent un niveau modérément bas à très bas. Cette situation de basses eaux n’est pas totalement inhabituelle pour cette période de l’année mais elle est tout de même assez dégradée. Elle est la conséquence du déficit de recharge hivernale cette année. Plusieurs secteurs présentent des niveaux autour de la moyenne comme en Beauce, dans la région de Nîmes-Montpellier, une partie du sud-ouest et de la Corse et certains secteurs alluviaux de PACA. Le reste du territoire présente des niveaux modérément bas voire bas. La vallée du Rhône au sud de Lyon ainsi que le secteur de la craie champenoise présentent des niveaux très bas.

La tendance d'évolution du niveau des nappes traduit la situation estivale des basses eaux avec plus des trois quarts des points (83 %) orientés à la baisse. Le phénomène de baisse des niveaux s’est fortement accéléré au cours des derniers mois. Seuls 5 % des points sont en hausse alors qu’ils étaient encore 24 % au 1er juin. Le nombre de points stables (12 %) est également assez faible pour la période. Cette situation n’est pas totalement inhabituelle cependant car il s’agit de la période des plus basses eaux mais elle est tout de même assez prononcée.

La situation des nappes au 1er août 2017 traduit la période annuelle des plus basses eaux.

 

Côté Sécheresse:

Au 18 août 2017: 84 départements en France ont pris au moins une restriction d'usages de l'eau sur leur territoire.

Au 18 Août 2017: L'ensemble des départements de la Région Lorraine on prit des arrêtés d'usage de l'eau. Au 18 Août 2017, La Meuse (partiel), les Vosges (partiel), la Meurthe-et-Moselle (partiel) et la Moselle (partiel) sont au maximum en Alerte renforcée.

> La zone "Meuse amont" reste en alerte renforcée et les zones "Moselle amont et Meurthe", "Moselle aval, Orne, Nieds et Seille", "Aisne Amont", "Marne Amont" ainsi que "Meuse aval et Chiers" restent en alerte. Situation normal et vigilance pour le Bassin Saulx/Ornain. 
 

 

Analyse (au 18 Août 2017) pour la Lorraine:

La situation s'est globalement stabilisé par rapport à fin juin voire légèrement améliorer en particulier sur le bassin Saulx/Ornain. La perspective n'est pas très optimiste pour les mois à venir. Les perspectives météorologiques pour les 15 prochains jours ne prévoient pas de très fortes chaleurs (température au-dessus de 30°C) comme en Juin mais toujours une absence (hors orages éventuels) de précipitation durable et généralisée sur le territoire, dans ce contexte la situation de sécheresse ne peut que se stabiliser voir s'aggraver en particulier dans les secteurs les plus fragilisés (Bassin de la Meuse et de la Moselle). On peut s'attendre à des restrictions plus sévères de la part des autorités dans les prochaines semaines en particulier pour le bassin Meuse Amont. L'économie d'eau est une affaire de tous.


La situation est à suivre pour les prochaines semaines. Prochain point vers la mi Septembre.

 

 

*On distingue plusieurs types de sécheresses :

- La sécheresse météorologique correspond à un déficit prolongé de précipitations.
- La sécheresse des sols, dite « agricole », se caractérise par un déficit en eau des sols superficiels (entre 1 et 2 m de profondeur), suffisant pour altérer le bon développement de la végétation. Elle dépend des précipitations et de l'évapotranspiration des plantes. Cette notion tient compte de l'évaporation des sols et de la transpiration des plantes (l'eau puisée par les racines est évaporée au niveau des feuilles). La sécheresse agricole est donc sensible aux précipitations, à l'humidité et à la température de l'air, au vent mais aussi à la nature des plantes et des sols.
- La sécheresse hydrologique se manifeste enfin lorsque les lacs, rivières ou nappes souterraines montrent des niveaux anormalement bas. Elle dépend des précipitations mais aussi de l'état du sol influant sur le ruissellement et l'infiltration. Le réseau hydrographique et les caractéristiques des nappes déterminent les temps de réponse aux déficits de précipitations observés sur différentes périodes.
Ces « différentes » sécheresses peuvent intervenir à divers moments, non forcément concomitants et ne sont pas forcément systématiques.

 

(Avec Météo France, BRGM, Eau France et Dreal Grand Est)

 

Posté par meterologue à 15:31:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Info/Météo/Sécheresse/Lorraine: Point sur la situation Hydrologique en Lorraine au 16 Août 2017

Point sur la situation Hydrologique en Lorraine au 16 Août 2017

 

> En Lorraine

Les précipitations orageuses observées durant la semaine 32 ont permis de limiter la baisse des débits des cours d'eau. Sur les bassins de la MeuseMoselle la situation reste inchangée par rapport à celle de la semaine 31, la zone "Meuse amont" reste en alerte renforcée et les zones "Moselle amont et Meurthe", "Moselle aval, Orne, Nieds et Seille" ainsi que "Meuse aval et Chiers" restent en alerte.
 
Les zones "Sarre" et "Ill amont" restent en situation de vigilance
 

Ouest Meuse: L’état d’un bassin versant (Aisne amont) se dégrade par rapport au dernier bulletin, il passe de l’état normal à l’état d’alerte. Tous les autres bassins conservent le même état que celui du dernier bulletin. Situation normal et vigilance pour le Bassin Saulx/Ornain. Le Bassin "Marne Amont" toujours en Etat d'alerte. 

 

 

*On distingue plusieurs types de sécheresses :

- La sécheresse météorologique correspond à un déficit prolongé de précipitations.
- La sécheresse des sols, dite « agricole », se caractérise par un déficit en eau des sols superficiels (entre 1 et 2 m de profondeur), suffisant pour altérer le bon développement de la végétation. Elle dépend des précipitations et de l'évapotranspiration des plantes. Cette notion tient compte de l'évaporation des sols et de la transpiration des plantes (l'eau puisée par les racines est évaporée au niveau des feuilles). La sécheresse agricole est donc sensible aux précipitations, à l'humidité et à la température de l'air, au vent mais aussi à la nature des plantes et des sols.
- La sécheresse hydrologique se manifeste enfin lorsque les lacs, rivières ou nappes souterraines montrent des niveaux anormalement bas. Elle dépend des précipitations mais aussi de l'état du sol influant sur le ruissellement et l'infiltration. Le réseau hydrographique et les caractéristiques des nappes déterminent les temps de réponse aux déficits de précipitations observés sur différentes périodes.
Ces « différentes » sécheresses peuvent intervenir à divers moments, non forcément concomitants et ne sont pas forcément systématiques.

 

(Avec Météo France et Dreal Grand Est)

 

Posté par meterologue à 10:04:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Info/Météo/Sécheresse/Lorraine: Point sur la situation Hydrologique en Lorraine au 08 Août 2017

 

Point sur la situation Hydrologique en Lorraine au 08 Août 2017

 

> En Lorraine

Les précipitations orageuses en début de semaine 31 n'ont pas été suffisantes pour maintenir les débits des cours d'eau : une baisse de débit est constatée sur la majorité des stations surveillées. Les zones "Moselle amont et Meurthe" ainsi que "Moselle aval, Orne, Nieds et Seille" repassent en situation d'alerte. La zone "Meuse aval et Chiers"  reste en alerte et "Meuse Amont" en alerte renforcée.
 

Les zones "Sarre" et "Ill amont" restent en situation de vigilance. Les autres zones sont en situation normale.
 

Ouest Meuse: La situation réglementaire des bassins versants s’améliore pour deux bassins (Aisne amont et Saulx-Ornain) par rapport au bulletin de la semaine dernière. Les bassins Saulx-Ornain et Aisne amont reviennent à l’état normal. Pas de changement pour le bassin "Marne Amont" toujours en Etat d'Alerte.
 
 

 

*On distingue plusieurs types de sécheresses :

- La sécheresse météorologique correspond à un déficit prolongé de précipitations.
- La sécheresse des sols, dite « agricole », se caractérise par un déficit en eau des sols superficiels (entre 1 et 2 m de profondeur), suffisant pour altérer le bon développement de la végétation. Elle dépend des précipitations et de l'évapotranspiration des plantes. Cette notion tient compte de l'évaporation des sols et de la transpiration des plantes (l'eau puisée par les racines est évaporée au niveau des feuilles). La sécheresse agricole est donc sensible aux précipitations, à l'humidité et à la température de l'air, au vent mais aussi à la nature des plantes et des sols.
- La sécheresse hydrologique se manifeste enfin lorsque les lacs, rivières ou nappes souterraines montrent des niveaux anormalement bas. Elle dépend des précipitations mais aussi de l'état du sol influant sur le ruissellement et l'infiltration. Le réseau hydrographique et les caractéristiques des nappes déterminent les temps de réponse aux déficits de précipitations observés sur différentes périodes.
Ces « différentes » sécheresses peuvent intervenir à divers moments, non forcément concomitants et ne sont pas forcément systématiques.

 

(Avec Météo France et Dreal Grand Est)

 

Posté par meterologue à 09:57:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


Météo/Orages/Lorraine: Prévisions du risque orageux en Lorraine: Journée du 18 Août et nuit suivante

Prévisions du risque orageux en Lorraine: Journée du 18 Août et nuit suivante

 

Bulletin Grand Public :

Émis le Vendredi 18 Août à 09h40

Echéance: Du Vendredi 18 Aout 2017 à 09h00 au Samedi 19 Aout 2017 à 09h00.

 

Risque d'orages faible.

 

Risque d'orages faible à l'avant ou noyer dans la perturbation. Faible en général, localement modérée sur les Vosges. Risque de rafales de vent autour de 60km/h voir 70km/h sous les plus fort orages. Précipitation localement importante sur le Nord Ouest du département de la Meuse. Risque classique.

 


Bulletin pour les professionnels :

Émis le Mardi 08 Août à 21h20

Émis le Vendredi 18 Août à 09h40

Echéance: Du Vendredi 18 Aout 2017 à 09h00 au Samedi 19 Aout 2017 à 09h00.

 

Risque d'orages faible.

 

Risque d'orages faible à l'avant ou noyer dans la perturbation. Faible en général, localement modérée sur les Vosges. Risque de rafales de vent autour de 60km/h voir 70km/h sous les plus fort orages. Précipitation localement importante sur le Nord Ouest du département de la Meuse. Risque classique.

 

Champ de pression en baisse (1013 à 1016 hPa à la mi-journée) en lien avec le passage d'une perturbation à caractère de front froid associant pluies et forte couverture nuageuse (Sc/Ac) touchant en matinée le nord ouest de la Lorraine et s'étendant rapidement dès le début d'après-midi au reste de la zone (entièrement touchée à 17h loc.) avec renforcement des précipitations (localement fortes) et du caractère instable (Cb, orages). Rafales sous orages. Rafraîchissement de la masse d'air au passage de la perturbation, iso 0°en baisse 3200m à 4200m du NW au SE région à la mi-journée. Tempé max en plaine 20 à 26° en Lorraine, 21°au Markstein.    

 

Cette prévision ne justifie pas de prévision spécifique car le risque reste localisé et que cette situation reste classique pour la saison, la prudence reste de mise. La fiabilité est Moyenne.

 

> Echéance la plus active: 11h à 19h

> Risque de Tornade estimé à 02%

> Risque de Tuba ou autres phénomènes venteux estimé à 40%

> Risque de Grêle d'un diamètre supérieur à 2cm estimé à 02% sur la région.

> Activité éléctrique: Faible à localement modérée

>

 

Demain: RAS

 

Cette prévision ne justifie pas de prévision spécifique car le risque reste localisé et que cette situation reste classique pour la saison, la prudence reste de mise. La fiabilité est moyenne.

 

 

Le Blog d'alexis

 

 

Posté par meterologue à 09:50:53 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mardi 15 août 2017

Info/Météo/Lorraine/Meurthe et Moselle: Bassin de Longwy : un mois de juillet orageux

Bassin de Longwy : un mois de juillet orageux

La chaleur en déclin et de nombreux orages ont caractérisé le mois de juillet, après un début d’été très chaud. L’ensemble est resté néanmoins agréable pour les juillettistes restés dans le Pays-Haut.

On craignait de nouveaux excès de températures en juillet, même si les modèles de prévisions à long terme s’accordaient pour un temps moins chaud et plus contrasté. Et la météo ne s’est guère trompée, le temps se montrant très incertain, souvent orageux, rarement très chaud et parfois même un peu frais.

La surprise est venue du côté des précipitations, abondantes sur certains secteurs exposés aux orages, troublant quelque peu les moissons. La station relève 98,8 mm soit 146 % de plus que la moyenne. On n’avait plus vu de telles précipitations depuis l’exécrable mois de juin 2016. Les 11 et 24 juillet furent particulièrement arrosés avec 15,7 mm et 23,6 mm, avec des orages très électriques et parfois accompagnés de grêle comme le 31 juillet au soir au sud du secteur.

La succession de fronts orageux par le nord-ouest a terni l’ambiance générale. La nébulosité a souvent accroché sur le Pays-Haut, limitant l’ensoleillement. Le capteur de rayonnement solaire n’enregistre que 197 heures, soit 90 % des normales saisonnières. Un déficit malvenu en plein été, surtout après l’excellent printemps qu’il y a eu. En regardant dans le rétroviseur climatique local, on constate souvent un léger tassement de l’ensoleillement durant l’été, à l’inverse du printemps ces dernières années.

Réchauffement climatique ou variabilité plus naturelle ? La question reste posée.

Par contre l’ensoleillement plus faible agit bel et bien sur les températures nocturnes et diurnes. Sans grosse chaleur durable, la moyenne mensuelle est de -1,97 °C par rapport à la normale habituelle. Elle s’établit à 19,52 °C, très loin des records du mois de juillet 2006 (moyenne 23 °C).

L’écart est plus net la nuit (moyenne 14 °C, écart de -2,3 °C) que la journée (moyenne 24,7 °C, écart de -1,3 °C) du fait de la nébulosité souvent importante. On relève 14 jours à plus de 25 °C, et seulement 5 jours avec plus de 30 °C. La maximale de 33,1 °C est atteinte le 6.

Le contraste de juillet s’est manifesté par les deux belles périodes bien estivales (du 4 au 9 puis du 16 au 22 juillet) entrecoupées d’orages et de rafraîchissements sévères où le mercure n’atteignait pas 20 °C. Il a fait 15,4 °C le 1er juillet.

La suite s’avère contrastée depuis début août, sans grande évolution à venir d’ici le 20 août au moins.

Le régime imposé par les basses pressions du nord ouest de l’Europe limite partiellement l’embellie promise du 15 août.

 

(Républicain Lorrain)

 

Posté par meterologue à 21:58:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Info/Météo: Météo France : « Nos alertes orange sont justifiées »

Météo France : « Nos alertes orange sont justifiées »

« Nous gagnons un jour de prévisions tous les dix ans » : le Centre national de Météo France à Toulouse s’enorgueillit d’améliorer ses capacités prédictives, avec des alertes orange qui se vérifient à au moins 80 %.

«On regarde ce qu’il se passe jusqu’à douze ou treize jours. À neuf, dix jours, cela peut changer. En revanche, le scénario est très bon jusqu’à cinq, six jours, explique Patrick Santurette, membre de la permanence de la Direction de la prévision à Météo France. Nous gagnons un jour de prévisions tous les dix ans. Il y a quinze ans, c’était un jour tous les six ans », souligne-t-il, précisant que l’établissement public qui emploie 3 124 personnes à travers la France dont 734 prévisionnistes, a « une obligation de moyens mais pas de résultats ».

« Lundi 7 août, on a eu une demande pour savoir s’il fallait mettre en place le dispositif canicule le 15 août », se souvient-il. La réponse avait été : « Pas d’épisode caniculaire en vue ». Preuve de la qualité du travail, une semaine plus tard, les prévisionnistes ont été confirmés dans leur analyse, avec une chute nette des températures et la fin de la canicule.

Dans une immense salle du Centre de Toulouse, chacun devant quatre écrans au minimum, les prévisionnistes s’appuient sur un matériel ultra-sophistiqué pour parvenir à une précision toujours plus grande : une dizaine de satellites géostationnaires donnent une image tous les quarts d’heure, une dizaine de satellites défilants passent toutes les six heures…

 

Au pied d’un écran géant qui diffuse des images satellitaires, quatre groupes, soit 98 prévisionnistes, se répartissent le travail : évolution de l’atmosphère, météo marine, prévisions pour l’aéronautique et prévisions aux grands usagers nationaux (EDF, SNCF, médias nationaux, tournoi de Roland Garros…)

Créées en 2001 après la tempête de 1999 pour informer en même temps les pouvoirs publics et la population, les alertes orange – et plus rarement rouge – sont devenues l’un des marqueurs forts de l’activité de Météo France. Pour déclencher une alerte, « il faut qu’il y ait un danger pour les personnes et pour les biens sur une moitié de département », explique Patrick Santurette.

En 2016, il y a eu un total de 70 épisodes, soit 103 jours en vigilance orange. Du même ordre que les années précédentes : 59 épisodes/114 jours en 2015, 58/113 en 2014 ou 71/132 en 2013…

Ces alertes concernent neuf thèmes : vent violent, pluies-inondation, grand froid, canicule, avalanches, neige-verglas, inondation, vagues-submersion et orages.

« Les alertes orange sont justifiées huit fois sur dix pour les orages », constate Patrick Santurette. Pour les autres alertes, ce taux monte à 86 %, ajoute-t-il. « Les orages sont très courts, très rapides. C’est très difficile de prévoir un orage fort sur une zone précise et impossible d’anticiper son activité électrique », se justifie-t-il.

Une fois par an, un point est fait sur les alertes. Il sert à affiner les critères mis en place afin de réduire le taux d’échecs. Selon ce bilan, 4 % des intempéries en 2016 n’ont pas été signalées en alerte orange alors qu’elles auraient dû l’être. À l’inverse, 14 % ont fait l’objet d’une fausse alarme.

 

(AFP)

 

Posté par meterologue à 10:18:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Météo/Orages/Lorraine : Prévisions du risque orageux en Lorraine: Journée du Mardi 15 Août 2017

 Prévisions du risque orageux en Lorraine: Journée du Mardi 15 Août 2017 

 

Risque d'orages forts et d'inondation local, Prudence.

 

Prévisions n°87

 

Emis le Mardi 15 Août 2017 à 09h50

Echéance du Mardi 15 Août 2017 09h00 jusqu'au Mercredi 12 Août 2017 à 09h00.

 

Bulletin Grand Public :

- Vigilance:

 A l'heure de l'enregistrement de ce bulletin, la couleur de la vigilance est Jaune pour "Orages" sur la Lorraine 

Soyez attentif si vous pratiquez des activités sensibles au risque météorologique ou à proximité d′un rivage ou d′un cours d′eau; des phénomènes habituels dans la région mais occasionnellement et localement dangereux sont en effet prévus; tenez-vous au courant de l’évolution de la situation.           

 

Prévisions

  Tout au long de la journée des orages parfois fort est d'actualités sur l'ensemble de la région. Fortes pluies avec des cumuls possibles en peu de temps supérieur à 20 mm, de la grêle et de fortes rafales de vent autour de 60/70 km/h. Une activité électrique soutenue. Il faudra attendre le milieu de nuit pour avoir un début d'amélioration.

                                        __________________________________________

 

Bulletin pour les professionnel :

 

Emis le Mardi 15 Août 2017 à 09h50

Echéance du Mardi 15 Août 2017 09h00 jusqu'au Mercredi 16 Août 2017 à 09h00.



- Vigilance :

A l'heure de l'enregistrement de ce bulletin, la couleur de la vigilance est Jaune pour "Orages" sur la Lorraine.

Soyez attentif si vous pratiquez des activités sensibles au risque météorologique ou à proximité d′un rivage ou d′un cours d′eau; des phénomènes habituels dans la région mais occasionnellement et localement dangereux sont en effet prévus; tenez-vous au courant de l’évolution de la situation.           

 

- Qualification du Phénomènes :

: Risque d'orages localement virulents, avec grêle, pluies soutenues et rafales > 70 km/h.

 

- Situation:

Un marais barométrique s'est installé dans le Nord-Est de la région, avec des pressions légèrement anticycloniques (1017/1018 hPa), croissant légèrement en fin de journée pour dépasser les 1020 hPa. Toutefois, un front pluvio-instable arrive par l'Ouest, et apporte avec lui averses et orages. Quelques averses à caractère orageux sont attendues en Lorraine dès la fin de matinée, mais l'activité orageuse principale concernera l'ensemble du Nord-Est en cours d'après-midi. Le flux est d'Ouest à Sud-Ouest. Le vent en surface souffle du Sud à Sud-Est. Les températures en plaine atteignent au maximum 24 à 27°C en Lorraine. Ces températures sont généralement atteintes avant l'arrivée des orages. A 1000/1100 m d'altitude, les températures atteignent au maximum 22 à 23°C dans le massif vosgien. L'isozéro est entre 3700 et 3900 m en matinée. Après le passage des orages, elle baisse de quelques centaines de m jusqu'à 3400/3500 m d'altitude localement.   

En Lorraine: Ce sont des cumulus qui favoriseront la convection. La cumulification commencera en milieu de matinée, après la disparition des éventuels brumes et brouillards matinaux. La base de ces cumulus seront déjà hautes au tout début de la cumulification : 2000 m en Lorraine. Cette base pourra encore s'élever de quelques centaines de m en journée. Toutefois, cette cumulification sera à l'origine de la formation de TCU puis de CB à l'approche du front pluvio-orageux.  

 

- Types de phénomènes et chronologie :

 

Orages modérée à fort voir violent

Début de l’événement: Mardi 15 Août 2017 à 09h50 

Maximum estimé : /

Fin de l'événement: Mercredi 16 Août 2017 à 05h00 

 

- Localisation :

 

Ensemble de la région. 

 

- Fait nouveaux:

 

Néant

 

- Observation :

 

A 09h00: Ciel clair à très nuageux voir couvert. Quelques orages sur le Nord Meuse et Pays Haut. Vent Faible de Sud. Température sur la région entre 15 et 23°C.

 

Meuse: Ciel très nuageux voir couvert. Quelques orages sur le Nord Meuse et Pays Haut. Vent Faible de Sud. Température sur la région entre 17 et 22°C.

 

Meurthe et Moselle: Ciel peu à nuageux voir couvert. Quelques orages sur le Nord Meuse et Pays Haut. Vent Faible de Sud. Température sur la région entre 15 et 23°C.

 

MoselleCiel clair voilé. Vent Faible de Sud. Température sur la région entre 17 et 22°C.

 

VosgesCiel clair à voilé. Vent Faible de Sud. Température sur la région entre 20 et 23°C.

 

Prévisions:

 

- Intensité et type de structure :

 

Orages modéré, MULTI et SUP

 

- Précipitations estimé sur la région:

 

Quantité attendu(quantité très variable en fonction des endroits): 10 à 20 mm en général localement 30mm en 1h. 

Caractéristique: Précipitation soutenu. Développement plus ou moins organisé. Risque d'inondation localement. 

 

- Vent :

 

Des rafales autour de 60 km/h à 70 km/h localement plus. Dominante Sud/Sud Est. 

 

- Grêle :

 

Petite chute de grêle ou grésil inférieur à 2 cm de diamètre risque estimé à 70%.  

Chute de grêle supérieur à 2 cm de diamètre risque estimé à: 02% 

 

- Tornades/Tuba :

 

Risque estimé à 14% pour le risque de Tornades. Risque estimé de 65% pour le risque de Tuba. 

 

- Foudre et activité électrique :

 

Soutenu 

 

- Autres phénomènes :

 

Micro/Macro rafale autre phénomène de même type : risque estimé à 65% 

Risque d'arrcus ou de phénomène de type rotatif: risque estimé à 65% 

Risque cependant localisé.

 

- Fiabilité :

 

Moyenne à Bonne. 

 

- Commentaire:

 Des phénomènes violent ne sont pas exclus. Le risque d'Inondation est important localement. La prudence est recommandée.

 

Prévisions pour les prochains jours:

RAS. 

 

 

 

Le Blog d'alexis

 

Posté par meterologue à 10:14:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mardi 8 août 2017

Info/Météo/Médias/Lorraine: Bilan de l'épisode orageux du 31 Juillet/01 Aout dans l'Est Républicain

Bilan de l'épisode orageux du 31 Juillet/01 Aout dans l'Est Républicain

 

L'Est Républicain (édition Meuse) publie le bilan de l'épisode orageux du 31 Juillet et 01er Août 2017 en Lorraine dans l'édition du 04 Aout 2017. 

Article avec la prarticipation de Fabrice Gillant pour les photos. 

 

Article 1

article 2

article 3

 

(Cliquez sur les images pour agrandir)

 

(L'Est Républicain)

Posté par meterologue à 11:58:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,