Le lipdub du terroir

Comme New York, Toulouse ou Paris, Bar le Duc est désormais immortalisée par une chanson et un clip tourné sur place. Vidéo.

 

Frédéric Mercenier en plein tournage avec Eric Frasiak (à droite). Photo ER

zoom

 

La chanson a déjà deux ans d’âge ; « Bar-le-Duc city blues » est née sous les doigts du guitariste Eric Frasiak, originaire des Ardennes mais habitant à Bar-le-Duc depuis de nombreuses années. La chanson dont la mélodie accueille déjà tous ceux qui téléphonent à la mairie de la ville, connaît une seconde jeunesse, depuis la mise en ligne d’un lipdub filmé dans le quartier Renaissance du chef-lieu de la Meuse.

Le lipdub, c’est une sorte de clip tourné en un seul plan-séquence par une caméra à l’épaule. Les jeunes UMP s’y sont essayés en faisant chanter Xavier Bertrand, Rama Yade ou Nadine Morano. Les ministres n’en sont pas tous sortis grandis, mais l’exercice avait fait le buz. A Bar-le-Duc, on a fait plus simple. Le réalisateur n’est pas un amateur ; Frédéric Mercenier est vidéaste et photographe professionnel à Nancy. Il prête fréquemment son talent pour illustrer des reportages que publie L’Est Républicain.

Il adore photographier les musiciens du NJP ou d’ailleurs, les maisons en bois, les bâtiments en construction ou les convois exceptionnels… Signe particulier, il aime la Meuse où il travaille souvent.

Souvenirs de guerre et Miss France

C’est pour mieux faire connaître ce département vert qu’il a eu l’idée de scénariser la belle chanson d’Eric Frasiak. Le film a été tourné fin juin, sous un soleil éclatant, à travers les rues bordées de maisons séculaires aux pierres orangées.

Les comédiens qui ont chanté en play-back les mots de Frasiak sont tous amateurs : un pâtissier connu, une populaire conseillère d’éducation d’un lycée privé, le chef des espaces verts guitare à la main, le directeur de l’école de musique, un journaliste, une fausse Miss France, un Poilu d’opérette, une tricoteuse de Bergère de France, des jeunes filles, des enfants de la ville… et Eric Frasiak lui-même. Une cinquantaine de Barisiens ont ainsi déambulé dans la Ville haute, filmés au plus prés par l’objectif de Frédéric Mercenier. Avec son assistante de production Hélène George qui a créé le scénario avec lui, Frédéric Mercenier n’a pu réaliser que trois prises, mais le résultat est là : un film très pro qui respire la bonne humeur meusienne.

« C’est pas New York USA de Gainsbourg/Ni la ville rose de Nougaro, Toulouse/C’est pas Paris au mois d’mai d’Aznavour/Mais c’est ma chanson, Bar-le-Duc City Blues » clame Frasiak sur une mélodie douce-amère teintée d’humour. « La terre a des souvenirs de guerre/D’une Miss France et d’un Président ».

Le lipdub est sur You Tube depuis peu ; il est aussi visible sur le site de la ville de Bar-le-Duc et a déjà été vu, entendu et apprécié plus de 10.000 fois. Et ce n’est que le début…

Fernand DOYEN

 

 

Vidéos

 
 
Avec L'Est Républicain