Sécheresse: État d’alerte du bassin Marne Amont et Saulx/Ornain. Etat Normal pour le bassin de l'Aisne Amont selon la Dreal de Chamapgne Ardenne.

 

Le bassin de la Saulx/Ornain passe en Etat d'alerte. La Marne Amont est toujours en état d'alerte. L'Aisne Amont est dans un Etat Normal selon le derniers bulletin sécheresse du 25 Novembre 2015 publié par la Dreal de Champagne Ardenne.

(Capture: Carte Dreal Champagne Ardenne)

 

"Dernier Bulletin Réglementaire Sécheresse de la saison 2015. L’état du bassins Saulx-Ornain passe de l’état normal à l’état d’alerte.Conséquence du peu de précipitations tombées depuis la mi-septembre, les écoulements des cours d’eau restent faibles. L’état réglementaire des bassins versants se détériore légèrement."

Bilan du suivi Sécheresse:

"Sur les dix Bulletins Réglementaires Sécheresse produits durant la saison estivale 2015, le BRS n°92 établissant le bilan de la situation du 16 au 31 août fut le plus défavorable d’un point de vue réglementaire.

En effet, sur les 14 bassins surfaciques, seuls 4 étaient dans un état normal, tous les autres étant en état d’alerte. Parmis ces 4 étant dans un état normal, on peut compter: le bassin Saulx-Ornain, ainsi que les trois corridors Marne, Seine et Aube.

Concernant les nappes d’eau souterraine, sur cette même période, la situation réglementaire était plus déficitaire, comparée aux bassins versants. Sur les 8 aquifères suivis, 1 était en crise (les calcaires du Portlandien), 2 étaient en alerte renforcée (les calcaires de l’Oxfordien des Ardennes et la craie de Champagne Nord) et 1 était en alerte (la craie de Senonais et Pays d’Othe).

Le mois de mai est déficitaire en pluie et le moisde juin est encore plus marqué en manque d’eau. Ces déficits ont eu un effet négatif sur les niveaux des masses d’eau souterraine et la situation réglementaire est dégradée dès le début du suivi réglementaire au 1er juillet 2015. Une masse d’eau souterraine est en alerte et une autre est en alerte renforcée. Puis, le déficit de pluie est aussi très marqué en juillet et la situation se dégrade à nouveau. Au 1er août 2015, tous les bassins (excepté les 3 corridors) sont en alerte et au 16 août 2015, l’état de 4 aquifères est dégradé (un en alerte, deux en alerte renforcée et une en crise) . Ensuite, les fortes pluies de la deuxième quinzaine d’août et de la première quinzaine de septembre améliorent la situation hydrologiqe des nappes. Au 16 septembre 2015, seule la nappe de la craie de Champagne Nord est en état d’alerte et tous les autres aquifères sont dans un état réglementaire normal. Pourtant, à cette même date, l’état de deux bassins versants (la Blaise et les affluents crayeux Aube et Seine) se dégradent et passent en état d’alerte renforcée. A partir de la mi-septembre, les pluies sont redevenues plus rares et le déficit est important jusqu’au 16 novembre 2015. Ainsi, à cette date, l’état d’un aquifère (la craie de Champagne Nord) est encore en état d’alerte renforcée, tous les autres aquifères étant dans un état normal. Cependant à cette même date, l’état de deux bassins versants se détériore (Saulx-Ornain et les affluents crayeux Aube et Seine passent en état d’alerte), ce qui porte à neuf le nombre de bassins en état d’alerte. Les pluies importantes de la journée du vendredi 20 novembre sur toute la région ont fait évoluer rapidement à la hausse tous les débits des cours d’eau. Les niveaux des masses d’eau souterraine devraient également suivre cette tendance. En conséquence, le BRS n°97 au 16 novembre 2015 (bilan du 1er au 15 novembre 2015) est le dernier de la saison 2015."

 

Plus d'info sur le communiqué de la Dreal de Champagne Ardenne: Cliquez ici

 

Dreal de Champagne Ardenne