Point sur la situation hydrologique au 1er Avril 2016 en Lorraine

Après un mois de février très humide, les précipitations plus modérées et hétérogènes de mars ont sensiblement impacté les masses d’eau du bassin Rhin-Meuse.

Les débits moyens mensuels et les débits minimaux sur trois jours consécutifs (VCN3) de mars affichent partout une nette baisse par rapport à ceux observés en février, mais restent encore néanmoins à des valeurs conformes, voire supérieures aux normales de saison.

png - 192 ko

png - 194.7 ko
 

En ce qui concerne les eaux souterraines, les niveaux moyens des nappes du mois de mars affichent globalement une baisse normale pour la saison, début de la période de décharge. Les périodes de retour pour les valeurs moyennes sont encore cependant supérieures aux normales, autour de 4 ans humide.

png - 1.9 Mo

Le volume global disponible sur l’ensemble des retenues du bassin Rhin-Meuse a encore évolué à la hausse durant ce mois. Il s’établit fin mars à environ 151 Millions de M3, soit 92% de la capacité totale de stockage.

Après deux mois de précipitations excédentaires qui avaient permis de résorber les effets marqués de la sécheresse 2015, les apports plus limités de ce mois de mars moyennement pluvieux (voir indice d'humidité des sols) ont entrainé un retour à une situation hydrologique générale normale pour la saison. Les niveaux piézométriques des nappes du bassin, les écoulements dans les cours d’eau et le niveau de stockage des retenues sont conformes aux valeurs attendues pour un mois de mars.

 

Attention ce bulletin ne prend pas en compte la période du 01 au 10 Avril 2016

 

Graphique de Erneville aux Bois (55):

http://www.meuse.chambagri.fr/fileadmin/templates/images/internet/m%C3%A9t%C3%A9o/bilanmeteo_1602.jpg

 

 

Plus d'info: Cliquez ici / Bulletin complémentaire pour Le Sud ouest de la Meuse (Etat des cours d'eau): Cliquez ici

 

 Avec Météo France, Dreal de Lorraine, la Chambre d'agriculture de Lorraine et Le Blog d'alexis