Orne : la Meurthe-et-Moselle, la Moselle et la Meuse toujours en vigilance orange

En Meurthe-et-Moselle, les précipitations importantes ont fait fortement réagir les petits cours d’eau sur le secteur de l’Orne, dans le Pays-Haut, qui contribuent maintenant à la montée des niveaux sur les cours d’eau principaux surveillés. Compte tenu de l’onde de crue qui s’est propagée hier mardi après-midi, une montée importante des niveaux  d’eau est actuellement observée sur l’Orne, justifiant le passage du tronçon de l’Orne en vigilance orange, depuis hier mardi 22h30. « À Jarny, le pic de crue compris entre 1,90 m et 2,15 m est attendu en fin nuit de mardi à mercredi, indique la préfecture de Meurthe-et-Moselle. Pour mémoire, à Jarny, le pic de crue a atteint 1,79 m en décembre 2010 et la crue de référence en date de 1981 a atteint 2,40m. » La préfecture recommande de limiter dans la mesure du possible vos déplacements sur le secteur, sauf si absolument nécessaire ,et de respecter les déviations mises en place.. Et de ne vous engager en aucun cas, à pied ou en voiture, sur une voie immergée.

Le service de secours et d'incendie de Meurthe-et-Moselle demande aux  gens qui connaitraient des difficultés en lien avec le phénomène de crue, et auraient besoin d'une assistance à personne de composer le 18 ou le 112.

En Meuse, c’est ce lundi soir que l’Orne est sortie de son lit à Étain, mais aussi dans les communes voisines de Buzy-Darmont, Gussainville et Parfondrupt. Plusieurs habitations ont été touchées par cette montée des eaux et leurs occupants ont dû quitter leur logement pour se réfugier chez des voisins ou ont été évacués par les pompiers. Au total Trente maisons ont été touchées par le débordement de l’Orne. Toutes les personnes qui en avaient besoin ont pu être relogées. La décrue est engagée mais elle reste lente. La reprise des opérations des sapeurs-pompiers du Service Départemental d’Incendie et de Secours est programmée dès la décrue

03 routes départementales ont ainsi été interdites à la circulation ou la circulation est délicate.

Ce mercredi, le département est aussi placé en vigilance jaune « crue » pour les tronçons Chiers-Aval, Aisne-Amont et Meuse Amont et Samillielloise.

La préfecture de la Meuse a ainsi recommandé aux habitants des secteurs concernés « de rester chez eux, dans la mesure du possible, ou éviter tout déplacement dans les zones concernées, de ne s’engager en aucun cas à pied ou en voiture dans une voie immergée. Ils doivent également prendre toutes les précautions nécessaires à la sauvegarde des biens face à la montée des eaux et de faciliter le travail des sauveteurs qui leur proposeraient une évacuation. »

 

(Avec Républicain Lorrain et Meuse Fm)