Point sur la situation hydrologique au 01 Mars 2017 en France

> Le Bilan

Après le mois de décembre 2016 marqué par un déficit pluviométrique record puis le mois de janvier 2017 très peu arrosé, la France retrouve en février une pluviométrie conforme à la normale*.
La sécheresse des sols s’est atténuée sur l’ensemble des régions, notamment des Pays de la Loire à la Nouvelle-Aquitaine.

Le déficit des précipitations cumulées depuis septembre reste supérieur à 25 % sur la majeure partie du pays. Les précipitations du mois de février atténuent la sécheresse mais ne permettent pas sur cette période un retour à la normale.

* : normales concernant température et précipitations : moyenne de référence 1981-2010

 

Consulter le bilan de suivi hydrologique complet   

 

> Nappes d'eau souterraine au 1er mars 2017

Un faible nombre de nappes phréatiques (28%) affiche un niveau moyen ou modérément haut. L’évolution du niveau des nappes traduit une situation assez inhabituelle liée à une recharge hivernale faible.

Le niveau des nappes au 1er mars 2017 est hétérogène d’une région à l’autre.

Un faible nombre de réservoir (28%) affiche un niveau moyen ou modérément haut. La situation montre qu’une partie notable du territoire n’a pas encore commencé à bénéficier de la recharge hivernale habituellement observée dès cette période de l’année. Seule une faible partie du sud du Bassin parisien et le pourtour méditerranéen présentent des niveaux autour de la moyenne voire modérément hauts. Le reste du territoire présente des niveaux modérément bas voire bas. L’ouest présente quant à lui des niveaux très déficitaires en termes de recharge.

 

Carte de France de la situation des nappes phréatiques

La carte de France de l'état des nappes d'eau au 1er mars 2017

 

(Météo France et BRGM)