Mars 2017 : exceptionnellement doux

Bilan provisoire au 30/03/2017

 
La douceur a persisté tout au long du mois, atteignant son paroxysme le jeudi 30 (des pics de douceur moins intenses ont été observés aussi autour des 11 et 16 mars). La température moyenne sur la France pour ce mois de mars est ainsi proche de 10,9°C, soit environ plus de 2,2 degrés au-dessus de la normale (8,7°C). Cela place mars 2017 au moins au second rang des mois de mars les plus doux depuis 1900, mais très près du mois de mars record sur la France, datant de 1957, il y a 60 ans (température moyenne de 11°C). La température moyenne de mars 2017 est plus proche de la normale d'un mois d'avril.
 
Écart à moyenne mensuelle de référence de l'indicateur de température moyenne mars 1900 à 2017
Fig. 1 : Anomalie de la température moyenne par rapport à la normale (1981/2010) pour le mois de mars sur la période 1900-2017.
(Cliquer sur le graphique pour l'agrandir)
 
Fait notable, aucun épisode de froid n'a été observé. L'écart à la normale des températures a été plus marqué sur la moitié est du pays que dans l'Ouest et le Sud-Ouest (anomalies proches ou supérieures à 3 degrés en Rhône-Alpes par exemple, mais proches de 1,5 degré sur le Pays Basque).
Indicateur quotidien de température moyenne 1er au 30 mars 2017
Fig. 2 : Indicateur quotidien de la température moyenne (domaine France) sur la période du 01 au 30 mars 2017. 
(Cliquer sur le graphique pour l'agrandir)
 
De nombreux records de douceur pour une fin mars ont été battus le 30 comme par exemple à Chartres en Eure-et-Loire avec 23,9 °C le 30 (début des mesures en 1921, précédent record : 22,9°C en 1989), 22.5°C à Alençon dans l'Orne (début des mesures en 1945, précédent record : 21,8°C en 2003) ou 22,7°C à Boulogne-sur-mer dans le Pas-de-Calais (début des mesures en 1947, précédent record : 22°C en 2001).
A Nîmes, on a observé 16 jours avec une température maximale supérieure à 20°C, record battant les 13 jours de mars 1948, 1997 et 2012. 
(Météo France)