Bilan de l'épisode orageux du 31 Juillet et du 01er Aout 2017 en Lorraine

 

Impacts de Foudre: Dans les 3 plus grosses journées des 10 dernières années

 

Bilan provisoire au 02 Août 2017

 

Des orages localement violents ont touché les 31 juillet et 01er août 2017 la région Lorraine.

 

 Animation satellite infrarouge colorée du 31 juillet 2017 à 18h15 au 01er Aôut 2017 à 12h00 - Météociel

 

La situation:

La France est actuellement coupée en deux avec une influence océanique présente sur l'ouest et le nord du pays et de l'air saharien très chaud  présent sur un quart sud-est. À la frontière entre ces 2 masses d'air, un conflit de masse d'air important se produit sur un axe allant du  Sud-Ouest au Nord-Est, entre lundi 31 juillet et mardi 1er août. Conflit renforcé par un contraste de température entre le Nord-ouest de la France et le Sud-est du pays particulièrement élevé et marqué. C'est avec tous ces éléments que Météo France avait émis des 10h12 le 31 juillet, une vigilance orange sur la Meuse (valable ce jour-là à partir de 21 h) étendu à la Moselle et à la Meurthe-et-Moselle à l'actualisation de 16h00 puis des Vosges dès le 01er août à 06h00.

Analyse technique:
Un talweg s'enfonce sur l'ouest de la péninsule ibérique causant une remontée d'air instable d'Espagne et un conflit de masse d'air sur une diagonale Sud-Ouest-Nord-Est de notre pays.


Le déroulement

 

Animation radar du 31 Juillet 2017 à 14h00 au 01er Août 2017 à 23h00 (Carte: Météo60)

 

Entre 21h00 et 23h00: Des cellules à caractère relativement isolées ont concerné les régions les plus aux Nord. Meuse et Pays Haut en ligne de mire. Ces cellules qui ont pris rapidement un caractère supercellulaire parfois bien affirmer et visible sur les images du satellite et du radar avec des sommets nuageux élevés. Sous ces super-cellules avec des phénomènes de rotation supercellulaire ont donné très localement d'intense précipitation; de la grêle (parfois d'un diamètre de cm) et des fortes rafales de vent. Des dégâts ont d'ailleurs été observés. 2 super-cellules se sont donc succédé sur une trajectoire très proche (la 2e étant un cran en dessous niveau intensité par rapport à la première). À noter une activité électrique particulièrement  intense à leurs passages. On ne peut exclure très localement sous ces cellules qui ont eu une maturité commune sur le Nord Meuse (secteur Argonne et Damvillers) des phénomènes tourbillonnaires ou des rafales descendantes.

Entre 23h00 et 07h00: Des cellules orageuses se sont succédé sur un axe précis qui a concerné les départements en vigilance orange. Des orages avec une activité électrique soutenue, de la grêle mais surtout des précipitations copieuses.

Entre 07h00 et 11h00: Un paquet orageux s'est développé avec une activité électrique particulièrement soutenu. De la grêle avec parfois un diamètre de cm et d'intense précipitation de l'ordre de 10 à 15 mm (localement plus) en une heure et des rafales de vent voisines de 60 km/h.

Après midi: Des orages localisés ont concerné la Meurthe-et-Moselle, la Moselle et les Vosges mais de façon plus faible et localisée.

Soirée et nuit: Une réactivation des orages était prévue sur les départements en vigilance mais l'activité orageuses s'est avérée plus faible que prévu sauf au abord du relief des Vosges ou une activité certaine a été relevée.

 


Observations:

Voici ci-dessous les rafales supérieures à 60 km/h:

> Meuse:

Houdelaincourt: 77km/h entre minuit et 1h
Rouvres-en-Woevre: 88km/h entre Minuit et 01h

> Meurthe et Moselle

Nancy Essey: 75,6km/h entre 01h et 02h

> Moselle

Goin: 75km/h entre 01h et 02h
Rodalbe: 73km/h entre 01h et 02h
Seingbouse: 81km/h entre 01h et 02h 
Metz Nancy Lorraine: 75,6km/h entre 01h et 02h

> Haute Marne: 

Blécourt: 68km/h entre minuit et 1h
Saint Dizier: 61,2km/h entre 23h et Minuit

> Marne: 

Argers: 94km/h entre 22h00 et 23h00 (et 60km/h entre 23h00 et Minuit)

 

À noter que des rafales à 100 km/h voire localement davantage on put se produire sur le Nord du département et le Pays haut en soirée du 31 juillet.

 


Précipitations 

Cumul de précipitation

 Cumul de précipitation sur 24h - Météociel et Météo France. (Cliquez sur l'image pour agrandir)

 

On constate que les cumuls de précipitation sur 24h sont particulièrement élevé sur le sud de la Meuse (moyenne de 50 mm). Ces précipitations ont eu pour conséquence de faire réagir de façon modéré et temporaire les cours d'eau. Les nappes du secteur de Stainville ont aussi augmenté (selon le bilan du 01er août), ces précipitations ont beaucoup contribué à cette augmentation. Cela représente plus d'un mois de précipitation à certains endroits par rapport à la normal

 

Voici ci-dessous les cumuls de précipitations relevées supérieures à 15 mm

 

> Meuse:

Erneville aux Bois: 20mm entre Minuit et 01h (En 12h (de 23h à 11h): 50mm)
Septsarges : 22mm entre 22h00 et 23h00

 

> Moselle

Rezonville: 16mm entre 04h00 et 05h00

 

> Haute Marne: 

Chevillon: 21mm entre minuit et 1h
Saint Dizier: En 12h (de 23h à 11h): 30mm

 

> Marne

Argers: 17,9mm entre 10h00 et 11h00

 

En règle générale les diamètres des chutes de grêle se situent autour de cm. Sur le Nord Meuse et Le Pays Haut des chutes de grêle d'un diamètre supérieur à cm on put être observé.

 

20431702_1476619922432681_3810614905382516860_n

Grêlons à Mangiennes dans la Meuse (photo de Solène via Météo l'or)

 

Une activité électrique particulièrement intense sur la Région en particulier sur Meuse, Meurthe-et-Moselle et la Moselle. Journée record le 31 juillet sur la Meuse avec près de 15000 éclairs détectés (Ici, le terme « éclair » représente à la fois le nombre d’éclairs nuage-sol (la foudre) ainsi que des intra-nuages (Un éclair qui sort du nuages pour rentrer dans un autre nuages).), soit dans les 3 plus grosses journées des 10 dernières années indique Météorage

 

Carte impacts de foudre

Carte des impacts de foudre sur 24h au 01er Août 2017 à 23h00 (Carte: Keraunos)

  

 Animation sur une journée des impacts de foudre (Carte: Météociel)

 

Selon les chiffres de Météociel, 86677 impacts sur le nord est le 31 juillet et 278977 impacts sur le nord est le 01er Août 2017.


Les dégats:

Meuse:

> Dans la nuit du lundi 31 juillet au mardi 1er août, suite à une série d'orages qui se sont abattus sur le village de Chaumont-devant-Damvillers, une coulée de boue s'est déversée principalement dans la Grande rue de cette commune d'une cinquantaine d'habitants. Les abords, les terrasses et les jardins de plusieurs maisons d'habitation ont été endommagés par cette coulée. La boue a même pénétré dans l'une d'entre-elles. Après que le toit de cette dernière habitation a été sérieusement endommagé par la chute de grêlons. D'autres coulées de boues se sont formées dans le secteur, notamment près de Moirey, ou encore en Argonne à Boureuilles. Dans cette commune, on ne compte plus les tuiles envolées, quelques toitures éventrées, alors que des caves et certaines habitations ont également été envahies par la boue.

 

chaumont

Coulée de boue à Chaumont devant Damvillers - L'Est Républicain.

 

> Ce mardi matin, vers 8 h 30, la météo a eu raison de la tour-clocher et du réseau électrique tout entier de l’église de Vadonville.
Les cloches sont réduites maintenant au silence. En arrivant de Lérouville, le pan Est de la toiture du clocher offre une vue de désolation : la foudre, qui est tombée sur le coq, s’est frayée un chemin le long de la pente du toit, faisant littéralement voler en éclat son habillage en ardoises, du haut jusqu’en bas. Le déchaînement de la météo est également à l’origine de la détérioration de plusieurs gouttières au niveau de la toiture de l’église, menaçant les poutres de charpente.Les habitants de la commune n’ont pas été épargnés non plus : réseau téléphonique hors service ou encore débris d’ardoises ou de tuiles tombés ici ou là. La municipalité a déjà contacté une entreprise de Meurthe-et-Moselle pour évaluer et remettre en état le réseau électrique.


Meurthe et Moselle

> Vaudreching : la foudre tombe sur l'antenne d'une maison, la toiture prend feu
Ce mardi matin, peu après 9h, les sapeurs-pompiers de Bouzonville, Boulay-Moselle et Thionville sont intervenus au lotissement des Colchiques, à Vaudreching. A leur arrivée, la toiture d'une maison était déjà la proie des flammes. Si les combles ont entièrement brûlé, l'intérieur même de la maison a pu être préservé des flammes. Mais les dégâts restent importants.

> Pays Haut: Lors de forts orages comme ceux de ce lundi soir, Villerupt se retrouve rapidement sous les eaux, comme en témoignent de nombreuses photos et vidéos postées sur les réseaux sociaux. Les habitants ont encore en tête les récentes inondations de juin ou encore celles de l’été 2016. Heureusement cette fois, il y a eu plus de peur que de mal. Inquiétude également du côté d’Audun-le-Tiche, où les riverains ont craint de revivre l’épisode de l’été dernier pendant lequel ils avaient connu aussi d’importantes inondations. Pas de dégâts majeurs à signaler. La Maison de la presse a ouvert avec un peu de retard à cause de l’eau qui était parvenue à rentrer dans le magasin. La grêle aurait également pu causer d’importants dégâts, vu la taille de certains grêlons, tombés par exemple à Gorcy, Pierrepont, Villers-la-Montagne ou Morfontaine. La nuit de lundi à mardi a été particulièrement agitée dans le Pays-Haut.

 

Marne: 

 

> L’orage survenu lundi soir a provoqué de multiples interventions des pompiers, notamment sur le secteur de Châlons-en-Champagne. Si aucun blessé n’a été à déplorer, de multiples - et modestes - innondations ont été recensées. Parmi les plus notables, signalons celle des 6000 m2 du Carrefour de Châlons, où les pompiers étaient sur place jusqu’à 23 heures passées. Celle, encore, d’un cabinet médical situé dans la rue Lochet ou d’une infirmerie de l’EPSM (établissement public de santé mentale). Autour de la préfecture, d’autres dégâts ont été constatés à Fagnières (chute de tuiles dans la rue Robert Godfrin, sous-sol innondé dans la rue Robert Drouille, notamment) et Suippes (sous-sol et habitations innondées dans les rues Jean-Moulin et André-Malraux). 

> Difficile de circuler dans les rues de la Neuville-au-Pont, recouvertes par un épais tapis de grêlons. Même constat dans la commune de Virginy, où les habitants ont eu très peur durant cette nuit d’orage.

> Parmi les autres villages victimes des orages, la commune de Ville-sur-Tourbe paye un lourd tribut. L’église a ainsi vu ses vitraux exploser. Les devis doivent être envoyés aux assurances. Par ailleurs, les habitants sont restés de longues heures sans électricité. Quatre poteaux soutenant les câbles électriques se sont effondrés.

 

Les Photos en Lorraine: Cliquez ici

 

Du Brouillard avant l'orage

Outre des phénomènes liés aux orages. Il a était observé le 01er août dans les environs de 07h00 du brouillard (évapotranspiration) avant le passage du gros paquet orageux notamment dans certaines communes meusiennes. Ce phénomène à rendu l'orage particulièrement dangereux car il a persisté pendant une partie de l'orage (Difficile de voir où les coups de foudre tombent). L'activité électrique était intense. Une piste pour expliquer ce phénomène cela peut être une couche d'inversion entre les stratus plaqués au sol (air froid très humide) et l'air chaud sans nuages au-dessus alimentant l'orage, passant par-dessus le brouillard. Ça donne une configuration atypique ceci dit entre nuages stratiformes stables et nuage cumuliforme instable. Un phénomène qui n'est pas rare en montagne mais les beaucoup plus en plaines.

 

 

(avec Météo France, Météociel, Météo60, L'Est Républicain et le Républicain Lorrain)