Septembre 2017 : frais avec une pluviométrie très contrastée

(Bilan provisoire au 28 septembre 2017)

 
Ce mois de septembre a été marqué par des conditions automnales précoces, avec en milieu de mois une période particulièrement agitée et beaucoup de fraîcheur.
Malgré quelques journées chaudes en début de mois et après le 23, septembre a été marqué par des températures inférieures aux valeurs de saison, jusqu'à 2 °C de moins sur les massifs. Elles ont été particulièrement fraîches du 15 au 20 avec en moyenne 3 à 4 °C de moins que la normale. En moyenne sur le mois et sur le pays, la température devrait être près de 1 °C en dessous de la normale*.
Les passages perturbés actifs ont été fréquents sur la façade atlantique et le nord du pays. Ils ont été accompagnés de pluies particulièrement abondantes le 8 sur un grand quart nord-ouest et le 13 de la Sarthe à la Moselle. Les cumuls ont été excédentaires de la Bretagne aux frontières du Nord. En revanche, sur le quart sud-est du pays très peu arrosé, le déficit pluviométrique dépasse 50 %. Autour de la basse vallée du Rhône, on a enregistré moins de 20 mm sur le mois. En moyenne sur la France et sur le mois, la pluviométrie devrait être proche de la normale*.
L'ensoleillement, proche de la normale** sur le pourtour méditerranéen et la Corse, a été peu généreux sur le reste du pays. Le déficit, souvent supérieur à 10 %, a dépassé 20 % de la Bretagne au Bassin parisien et au nord de l'Aquitaine.
 
* Moyenne de référence 1981-2010.
** Moyenne de référence 1991-2010.
 
Cliquer sur le graphe pour l'agrandir
 
 
 
 
 
 
Cliquer sur les cartes pour les agrandir
 
(Météo France)