Enneigement en montagne au 28 Février 2018

 

Grâce aux chutes de neige particulièrement nombreuses et souvent importantes en montagne depuis novembre, grâce également à des températures souvent basses depuis un mois, l'enneigement en cette fin février est le plus généralement nettement excédentaire dans l'ensemble des massifs, et même souvent proche de records dans les Alpes. Cela est cependant moins vrai à basse et moyenne altitude, du fait de la survenue de plusieurs redoux pluvieux, par moments jusqu'à haute altitude, qui ont contrarié l'accroissement du manteau neigeux. L'augmentation de l'épaisseur du couvert neigeux avec l'altitude est ainsi très marquée dans tous les massifs.
Par ailleurs, aux altitudes élevées, l'épaisseur de neige au sol est souvent irrégulière, à cause des vents qui ont souvent soufflé très fort, voire en tempête, durant l'hiver.
 
Vue sur les sommets qui dominent les sources du gave du Marcadau, dans les Hautes-Pyrénées, le 27 février 2018
Vue sur les sommets qui dominent les sources du gave du Marcadau, dans les Hautes-Pyrénées, le 27 février 2018 - © Catherine Vrécourt

 

Pour les Vosges: Dans les Vosges, l'enneigement naturel est faible jusque vers 900 m d'altitude ; il augmente de façon importante au-dessus lorsque l'on s'élève. Il débute vers 600 m dans les versants à l'ombre, 700 ou 800 m dans les versants ensoleillés. À 1000 m, l'épaisseur de neige dans le secteur du ballon d'Alsace, partie du massif la mieux enneigée, est de 50 cm dans les pentes ombragées, 25 cm dans celles ensoleillées ; dans le secteur des crêtes, il y plutôt respectivement 30 et 20 cm. À 1200 m, il y a partout 1 m à 1,10 m de neige dans les versants nord, 40 à 50 cm dans les versants sud. À la Bresse, à 1100 m d'altitude, on relève ce 28 février une hauteur de neige de 1 m exactement.

 

Les autres massifs: Cliquez ici

 

(Météo France)