Bilan de l'activité orageuse du 29 avril 2018 dans le Grand Est. 

 

Bilan provisoire au 04 Mai à 13h50.

 

tornade marne 29 avril 2018

(Photo: Tornade dans la Marne près de Bussy-le-Repos (à l'Est de Chalons en Champagne) le 29 Avril 2018. (Photo: Christophe Asselin)) 

 

Situation: Un forçage dynamique piloté par un vaste thalweg d’altitude a permis le déclenchement de la convection entre la Bourgogne-Franche-Comté et Lorraine dans le cours de la journée et en soirée.

A l'avant d'un front froid circulant du sud-ouest vers le nord-est (donnant de fortes pluies sur le sud-est de la France), des orages se sont développés sur la Bourgogne puis ont gagné une grande partie du nord-est de la France. 
Deux axes orageux sont parvenus à s'organiser :
- l'un sous la forme d'un écho en arc bien structuré entre Nièvre et Ardennes,  
- un second sous la forme de supercellules isolées et actives entre Franche-Comté et Lorraine.
 
L'animation satellite vapeur d'eau colorée ci-dessous montre l'évolution du forçage d'altitude sur le sud-ouest du pays, remontant vers le nord-est et favorisant le déclenchement de la convection profonde :

 

Animation satellite du 29 avril 2018

Confirmer par l'image radar (image: Météo France).

 

Image radar 29 avril 2018

 

Observations: En fin d'après-midi et jusqu'en soirée de dimanche 29 avril, au passage d'un orage particulièrement virulent dont les rafales de vent ont pu atteindre les 100 à 130 km/h (112 km/h relevés à Celles-sur-Ource (10), 127 km/h à Charleville-Mézières (08),  113km/h au ballon de Servance (88), 93 km/h à Buhl-Lorraine (57), 90 km/h à Vagney (88)), de nombreux et importants dégâts venteux, parfois très étendus, ont été observés de la Nièvre aux Ardennes (arbres arrachés et tailladés, toitures endommagées, coupures d'électricité...). Une probable tornade a été rapportée non loin des communes de Vendeuvre-sur-Barse (10) puis Châlons-en-Champagne (51).

(Vidéo ci dessous d'une tornade dans la Marne près de Bussy-le-Repos à l'Est de Chalons en Champagne (vidéo ChroniquesChaotiques))

 

 

Il est déjà acquis qu'au moins une tornade s'est formée durant cet épisode orageux. Celle-ci a été observée et filmée par Christophe Asselin dans les environs de Vitry-le-François dans la Marne. L'enquête de terrain a permis de retrouver le sillon laissé par cette tornade dans un champ; cette tornade a pour l'essentiel évolué sur la commune de Vanault-le-Châtel (Marne), en causant des dommages à la végétation. La distance parcourue au sol par cette tornade est d'au moins 3 kilomètres.
Par ailleurs, contrairement à ce qui a pu être indiqué sur une multitude de sites, il est désormais certain que cette tornade n'est pas à l'origine des dégâts observés dans les communes d'Outrepont, Cloyes-sur-Marne ou encore Vauclerc. Celles-ci sont certes situées à proximité de cette tornade, mais elles sont restées à l'écart de son couloir de dégâts.

 

L'activité éléctrique bien présente aussi. 

Plus de 67 000 éclairs détectés hier dimanche 29 avril 2018 selon Météorage. Plus de 7.000 impacts de foudre en Meurthe-et-Moselle et dans les Vosges. 4.316 impacts de foudre ont été relevés en Meurthe-et-Moselle principalement dans le centre du département, de l'est de Lunéville au Grand Nancy avant de remonter vers Pont-à-Mousson. Dans les Vosges, c'est la plaine qui été frappée avec 3.323 impacts. 

 

 

Dans cet orage et les orages qui se sont déclenchés de la Haute-Saône à la Lorraine, des cumuls de 10 à 20mm voire plus ont été relevés en à peine 1 heure (24mm à Rocroi (08) et 26mm à Metz (57)). (Image ci dessous: Météo France)

 

cumuls de précipitation 29 avril 2018

 

Enfin nombreuses ont été les observations à avoir confirmé des chutes de grêlons de 1 à 3cm de diamètre dans les orages les plus violents en Champagne et Lorraine.

Exemple ici à Heillicourt en Meurthe et Moselle. (Photo de Josiane Perrin)

 

Grêle 29 avril 2018

 

Dégats:

Dans le détail en Champagne Ardenne:

> Marne: A Cloyes-sur-Marne, Vauclerc et Outrepont, le même paysage désolant. Des tuiles éparpillées dans les jardins. Des tôles qui jonchent le sol. Des arbres arrachés et des lignes électriques à terre. L’orage qui a éclaté hier soir dans ces communes proches de Vitry-le-François a été sans commune mesure. «  Même lors de la tempête de 1999 cela n’avait pas pris cette ampleur  », a assuré Jean-Louis Royer, maire de la commune de Cloyes, certainement la plus touchée des trois. Une voiture avec quatre passagers à bord a même pris un arbre alors qu’elle arrivait de Neuville-sous-Arzillières via une route bordée de peupliers. Trois personnes ont été légèrement blessées. La quatrième a dû être extraite de son véhicule et a été transportée au centre hospitalier de Vitry. Son état n’inspirait pas de craintes. Les pompiers étaient au four et au moulin. L’électricité a été coupée dans tout le village. Une des maisons de la rue du Louvent est même inhabitable en l’état. Partout, les gens étaient dans la rue, le regard hagard. Incrédules. En moins de cinq minutes, la nature a parfois anéanti des années de travail.  >>> Lire la suite sur le site de l'Union

 

> ArdenneBref, mais intense, l’épisode orageux a provoqué, dimanche, de nombreux dégâts partout dans le département, entre inondations, toitures arrachées et coulées de boue. D'autres dégâts venteux sont signalés près de Vouziers. >>> Lire la suite sur le site de l'Ardennais

 

> Aube: Dimanche, en fin d’après-midi, un orage a fait d'importants dégâts dans le Barséquanais et le Barsuraubois. De nombreux arbres sont tombés sur les axes routiers en coupant partiellement ou totalement la circulation des automobilistes. Plusieurs toitures ont été endommagées. De la grêle est aussi tombée ce qui inquiète les vignerons locaux.  A Vendeuvre-sur-Base, de nombreux dégâts sont recensés. «Le vent s’est engouffré dans un couloir inhabituel, dans le bas de la commune», témoigne Jean-Pierre Richard, adjoint au maire de Vendeuvre-sur-Barse. «Dans la zone industrielle, les dégâts sont importants, notamment pour les entreprises Nodimat et Baroclem. Des toitures se sont envolées, des arbres sont par terre. Des lignes électriques et téléphoniques ont été arrachées.». Dans le Briennois, des lignes électriques sont coupées. Sur la D69, entre Brienne et Maizières-les-Brienne, les arbres ont été arrachés. La commune de Brienne-la-Vieille a également beaucoup souffert du coup de vent et d’une forte pluie de grêlons, qui a aussi touché Dienville et le port, causant notamment des dégâts sur les véhicules. À Port-Dienville, les rafales de vent ont emporté les chapiteaux des terrasses. >>> Photos et vidéos sur le site de L'Est Eclair

 

 

Dans le détail en Lorraine:

 

Région: Des orages accompagnés de grêle se sont abattus dans la nuit du dimanche 29 au lundi 30 avril.
Une parcelle de mirabelle du réseau (de la chambre d'agriculture du Grand Est) a été fortement touchée avec 20 à 100% de fruits grêlés sur les arbres. Cette parcelle comptabilise une moyenne de 41% de fruits grêlés. La grêle a provoqué des dégâts sur les jeunes fruits ainsi que sur les feuilles. 
Une parcelle de poires ne faisant pas partie du réseau relève 70% de fruits touchés.  Une parcelle de pommes du réseau située sur le même secteur présente uniquement des dégâts sur feuilles (feuilles déchiquetées par les impacts de grêle).  

 

VosgesAverses et éclairs se sont invités dans le ciel romarimontain, sous le grondement du tonnerre.

 

 

Vidéo Julia MARITON (Vosges Matin) 

 

D'une manière générale, cette situation a été plutôt conforme en Lorraine à la situation prévu hier matin par les prévisionnistes. On peut juste remarquer que le risque de grêle supérieure à 2 cm à peut-être légèrement était sous-estimé.

 

(Avec Keraunos et Météo France)