Un début d'année très pluvieux

Grâce à une pluviométrie excédentaire en janvier, mars, mai et début juin 2018, le 1er semestre en cours, est à l'échelle nationale, dans le top 5 des plus pluvieux sur les 60 dernières années (pour l'instant derrière 1988, 2016, 1978 et 1977), avec un excédent de 40% en moyenne sur le pays. De ce fait, les sols sont particulièrement humides, parfois au niveau des records.
 

Une pluviométrie très excédentaire sur les six premiers mois de l'année 

Certaines villes connaissent à ce jour leur début d'année le plus pluvieux depuis le début des mesures comme l'atteste le tableau suivant : 
 
Tableau du cumul des précipitations en France métropolitaine du 1er janvier au 14 juin 2018
 
Parmi les villes de la liste, Bonifacio, Langres et Montpellier ont même déjà battu le record de pluviométrie du premier semestre, bien que celui-ci ne soit pas encore terminé.
 

Des sols particulièrement humides en surface

En cette mi-juin, les sols sont souvent très humides en surface, par rapport à la normale, voire extrêmement humides du bassin parisien aux pays de la Loire, ainsi que du pays basque au Languedoc en passant par le midi toulousain. 
Au niveau national, cela se traduit même par un record, battant la situation observée à la même époque en 2016.
 
Écart pondéré à la moyenne quotidienne de référence 1981-2010 de l'indice d'humidité des sols
Écart à la normale de l'humidité des sols superficiels au 14 juin 2018 sur la France © Météo-France
(Cliquer sur la carte pour l'agrandir)
 
Carte de l'indice d'humidité du sol en France métropolitaine du 1er janvier au 14 juin 2018
Indicateur d'humidité des sols sur la France du 1er janvier au 14 juin 2018 © Météo-France 
(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)
 

Un premier semestre également remarquablement foudroyé

Entre un mois de mai exceptionnellement foudroyé et un début juin tout aussi orageux, on dénombre déjà environ 330 000 impacts de foudre au sol depuis le début de l'année, ce qui est d'ores et déjà un record, devant les 310 000 du premier semestre 1993. 
(Météo France)