Il y a un an IRMA dévastait Saint-Martin et Saint-Barthélémy

 

Il y a un an, le 06 septembre 2017, l'ouragan IRMA, balayait le nord des petites Antilles, semant la désolation sur son passage, notamment sur les îles françaises de Saint-Barthélémy et Saint-Marin, avant de poursuivre sa route vers les îles Vierges puis Puerto-Rico, Haïti et Cuba.

IRMA a été un ouragan exceptionnel de catégorie 5 (maximum de l'échelle Saffir/Simpson), très dévastateur et catastrophique pour de nombreuses îles des Petites et Grandes Antilles.
Le 30 août 2017, la tempête tropicale IRMA naît à l'Ouest des îles du Cap Vert, elle s'intensifie rapidement en poursuivant sa trajectoire vers Ouest-Nord-Ouest devenant ouragan de catégorie 2, puis de catégorie 3 le 31 août. Il devient ainsi le 2ème ouragan majeur de la saison 2017 après Harvey. IRMA infléchit alors lors sa route vers l'Ouest-Sud-Ouest devenant une menace sérieuse pour l'arc Antillais.

IRMA :  Un ouragan hors norme et terriblement dévastateur

Fig 1  Images satellite/Radar de l'ouragan IRMA lors de son passage sur
Saint-Barthélemy/Saint-Martin 6_09_2017 à 10h30 TU © Météo-France


Dès lors, IRMA va continuer à se renforcer continuellement pour atteindre la catégorie 5, le 5 septembre avec son maximum d'intensité dans l'après-midi, avec des vents moyens qui avoisinent 285km/h. Il gardera cette incroyable intensité à son passage sur les îles Barbuda, St-Barthélémy, et Saint-Martin/Anguilla, puis les îles Vierges jusque dans la nuit du 6 au 7 septembre. IRMA longe ensuite les côtes Nord de Puerto-Rico, la République Dominicaine et Haïti à une distance de plusieurs dizaines de kilomètres ce qui limitera un peu l'impact sur ces pays. Par contre, il n'épargnera pas le littoral nord de Cuba. Il finit sa course, sur les côtes Ouest de la Floride au voisinage de Naples – Fort Meyers.

IRMA au cours de sa terrible épopée a établi de nombreux records :
- IRMA fut le second ouragan le plus violent en termes de vents, dans l'Atlantique après l'ouragan ALLEN (1980), équivalent à Florida Keys (1935), Gilbert (1988) ou encore Wilma (2005).
- Pendant 37 heures, les vents moyens ont été supérieurs à 285 km/h.
- IRMA est resté en catégorie 5, pendant 3,25 jours soit la durée la plus longue enregistrée dans l'Atlantique.
- Pendant 8,5 jours, il fut considéré comme un ouragan majeur (> cat 3), soit la 2nde plus longue durée après IVAN (2004).

(Météo France)