mercredi 19 décembre 2018

Info/Météo/Sécheresse/Lorraine: Point de Suivi d'Etiage en Lorraine au 11 Décembre 2018

 

Point de Suivi d'Etiage en Lorraine au 11 Décembre 2018

 

> En Lorraine

Au vu de la situation au 9 décembre, ce bulletin sera le dernier bulletin et clôturera le suivi de la saison d'étiage 2018.

Sur les bassins de la Meuse et de la Moselle, les précipitations abondantes de la première décade de décembre ont nettement amélioré les écoulements dans les cours d'eau. Grâce à ces apports, la situation hydrologique générale évolue très favorablement, même si l'amélioration est plus mesurée sur quelques petits bassins amont moins arrosés que les autres. En conséquence, toutes les unités passent en bleu. Sur le bassin du Rhin et de la Sarre, on observe également que les niveaux sont remontés sur toutes les zones, y compris le Rhin. En conséquences, toutes les unités hydrologiques sont en bleu. Pour les aquifères du bassin Rhin-Meuse, la presque intégralité des nappes a réagi aux précipitations et on note donc une recharge, plus ou moins importante selon la réactivité des nappes. Cependant, les niveaux restent inférieurs aux normales de saison, ce qui explique que les couleurs jaune, orange et même rouge soient encore présentes sur la carte, d'autant plus qu'il s'agit d'une situation moyenne sur 30 jours.

Ouest Meuse: Sur le bassin Seine-Normandie en région Grand-Est, les pluies importantes observées au début du mois de décembre améliorent nettement la situation hydrologique. Les bassins crayeux sont les moins réactifs aux pluies et de ce fait, l'unité hydrologique "Affluents crayeux Marne et Aisne aval" reste en jaune et l'unité "Affluents crayeux Aube et Seine" passe de jaune à gris. Sur les bassins non crayeux, les réactions aux pluies sont plus importantes et toutes les autres unités hydrologiques et les trois corridors Marne, Seine et Aube sont maintenant en bleu. Pour les aquifères du bassin Seine-Normandie, la situation est similaire à celle décrite pour les aquifères du bassin Rhin-Meuse, mais avec un impact plus léger des précipitations sur la nappe de la craie, du fait d'une inertie très forte de cet aquifère. Cependant, on note malgré tout des hausses des niveaux d'eau dans certains secteurs de cette nappe.


Pour les réservoirs et barrages de la région Grand Est, la plupart des soutiens a été arrêtée et ceux-ci entament enfin leur remplissage.

 
 

 

*On distingue plusieurs types de sécheresses :

- La sécheresse météorologique correspond à un déficit prolongé de précipitations.
- La sécheresse des sols, dite « agricole », se caractérise par un déficit en eau des sols superficiels (entre 1 et 2 m de profondeur), suffisant pour altérer le bon développement de la végétation. Elle dépend des précipitations et de l'évapotranspiration des plantes. Cette notion tient compte de l'évaporation des sols et de la transpiration des plantes (l'eau puisée par les racines est évaporée au niveau des feuilles). La sécheresse agricole est donc sensible aux précipitations, à l'humidité et à la température de l'air, au vent mais aussi à la nature des plantes et des sols.
- La sécheresse hydrologique se manifeste enfin lorsque les lacs, rivières ou nappes souterraines montrent des niveaux anormalement bas. Elle dépend des précipitations mais aussi de l'état du sol influant sur le ruissellement et l'infiltration. Le réseau hydrographique et les caractéristiques des nappes déterminent les temps de réponse aux déficits de précipitations observés sur différentes périodes.
Ces « différentes » sécheresses peuvent intervenir à divers moments, non forcément concomitants et ne sont pas forcément systématiques.

 

(Avec Météo France et Dreal Grand Est)

 

 

Posté par meterologue à - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


Commentaires sur Info/Météo/Sécheresse/Lorraine: Point de Suivi d'Etiage en Lorraine au 11 Décembre 2018

Nouveau commentaire