Tendance Météo 2019 en France (Rose des vents): Des précipitations supérieures à la normale

 

Note :

Ces tendances sont établies à partir des modèles CFS, IRI, ARPEGE et NWS / NCEP entre autres. Compte tenu des progrès qui sont encore à réaliser dans ce domaine, ces informations doivent être lues avec un certain recul. Elles sont strictement personnelles, n'engagent pas ma responsabilité et sont le fruit d'un travail individuel d'interprétation mis en ligne sans restriction, sur internet. 

 

Situation Globale :

En cette fin d'année 2018, l'Océan Pacifique s'est réchauffé le long de l'équateur. Un épisode El Niño est en cours et se poursuivra au cours du trimestre prochain. D'intensité modérée, il sera bien moins fort que l'épisode de l'hiver 2015/2016. Ce phénomène est un élément essentiel à l'échelle du globe pour la prévision saisonnière car c'est une des principales sources de prévisibilité à ces échéances lointaines. Il influence à des degrés divers l'ensemble de la machine climatique terrestre.  D'autre part, une majorité de modèles suggère toujours à l'échelle globale des températures plus chaudes que la normal. Tous ces acteurs expliquent que la tendance météo pour l'année 2019 est particulièrement difficile à cerner dans son ensemble avec des mois qui ne se ressemblent pas du tout.

Prévision d'anomalie de température de surface des océans pour le trimestre décembre 2018 - janvier et février 2019

 (Anomalies de température de surface de la mer prévues par le modèle de Météo-France pour le trimestre janvier-février-mars 2019.
La zone orange au centre du Pacifique, le long de l'équateur, indique des anomalies de l'ordre de +1 °C à +2° C. C'est un marqueur du phénomène El Niño © Météo-France)

 

Tendance à l'échelle de la France:

Tendance Hiver 2018- 2019 / Printemps 2019 :

Pour la tendance de Janvier à Mars 2019. Des précipitations supérieur à la normale

 

Janvier, Février et Mars, des mois différents mais avec un point commun. Une tendance météo, plus incertaine. Les modèles de prévision ne s'accordent pas sur une tendance suffisamment claire pour les températures. Cependant on peut supposer que les températures seront proches de la normale voir même un peu en dessous notamment à partir de fin Janvier. Au niveau du ciel, Janvier devrait être dominé par des conditions anticycloniques, on distingue une anomalie négative de précipitation avec une anomalie positive de pression. Par la suite sans doute à partir de la fin Janvier, changement de régime, avec un excédent de précipitation important. Toutes les régions semblent être concernées mais peut être un peu plus pour les Alpes et le Sud Est. Un régime plus zonal semble à envisager (Ouest). Dans ce type de situation on ne peut exclure, le risque de vague de Froid, de fortes chutes de neige (+ le risque d'avalanche associé) pour les Alpes et de nouveau en fin de période des risques d'épisodes méditerranéens. Le risque d'inondation pourrais être élevé sur ces régions. Ce type de temps est une bonne nouvelle aussi pour nos nappes qui devraient profiter de ces perturbations si cela se réalise.
 

 

Avril et Mai : Toujours pour ces 2 mois des désaccords sur la tendance des températures. Des températures proches de la normale voire en léger excédent sont supposées. Pour les précipitations il semble qu'un excédent important soit d'actualités. Les régions du Nord (en particulier bassin Parisien et bassin de la Marne) et les régions Méditerranéennes semblent plus impactées par cet excédent. À noter un temps peut être plus sec à partir du milieu voir fin du mois d'avril sur les régions du Nord Est. On peut donc supposer des précipitations abondantes avec un risque d'inondation sur certaines régions. Étant donnée que les températures semblent être proche de la normale, on peut supposer qu'il neigera abondamment en montage en particulier sur les Alpes.
 
Il semble que la neige soit moins au rendez-vous pour cet hiver 2018/2019 sur les Pyrénées. Elle arrivera sans doute plus tardivement pour les autres massifs pour cet hiver 2018/2019.
 

 

Tendance Été 2019 :

Juin, Juillet et Août : On se dirige sans doute vers des températures normales voire légèrement en dessous nottament pour août. Côté précipitation, après un mois de juin qui pourrait s'annoncer plus sec, les 2 mois suivants s'annoncent selon certaines modélisations particulièrement humide (beaucoup de précipitations) en particulier sur un axe Sud Ouest/Nord Est et Pyrénes/Alpes. Ce qui fait supposé que ces précipitations prennent le plus souvent un caractère orageux. Des séquences chaudes ne sont pas exclues non plus.
 

 

Tendance Automne/ Hiver 2019 :

Plus on s'éloigne, plus c'est compliquer d’effectuer une tendance qui " tient la route"', on peut supposer la continuité d'une certaine « normalité » ou de mois plus froide que la normale. En matière de précipitation même observation avec sans doute des mois plus arrosés que la normale. Des risques d'intempéries majeurs, style épisode cévenol, inondation ou coup vent (isolément de tempête) ne sont exclus. Le risque d'avoir de la neige sur les massifs pour la fin d'année est jugé normal dans ce cas de figure. Difficile de se prononcer sur les éventualités de vague de froid.

 

 

Conclusion :

L'année 2019 pourrait être proche voir légèrement inférieur à la normale pour les températures mais supérieur nettement pour les précipitations. Le risque d'une vague de froid est assez élevé pour les premiers mois de l'année. Le risque de vague de chaleur (canicule) est possible pour les mois d'été. Toujours une observation de 2 saisons, l'une plus froide et plus humide et l'autre plus chaude et un peu plus sèche (hors orages) avec des intermèdes de plus en plus réduits.
 

 

Note :

Bien évidemment ces projections ou tendance sont données à titre indicatif et sont à prendre avec des pincettes. Ces tendances constituent une moyenne sur le temps probable, des périodes plus douces ou plus froid son possible. Je me mouille un peu.
Je pourrais bien sur avoirs totalement faux sur ce que j'ai dit ici mais j'en prends le risque.

 

Alexis

Météorologue amateur