Très fortes chaleurs : Un épisode caniculaire remarquable fin juin sur la Lorraine.

Des conditions anticycloniques avec de hautes pressions sur le pays à l'avant d'une dépression sur l'Atlantique. Un flux de sud s'installe entre les deux systèmes et fait remonter une masse d'air très chaud sur le pays en provenance du Maghreb et de l'Espagne.

 

Des records en Lorraine:

Un épisode de canicule exceptionnel touche la région du 25 au 30 juin nécessitant la mis en place d'une vigilance orange "Canicule" en liaison avec de l'air très chaud qui remonte du Sahara. Des record de températures maximales pour un mois de juin son battus le 26 avec 35.8°C à Rovilleaux-Chênes, 36.5 à Epinal, 36.6 à Nancy-Ochey, 37.2 à Nancy-Essey, 38.0 à Mouterhouse.

On mesure également des secondes valeurs le 26 à Metz avec 36.9 et le 30 à Phalsbourg avec 34.6. Le nombre de jours avec des températures supérieures à 30°C est aussi remarquable avec 9 jours à Nancy-Essey, Nancy-Ochey et Metz, 8 jours à Epinal, Roville-aux-Chênes et Ernéville-aux-Bois.

Lors de la vague de chaleur de la fin juin 2019, l'ancien record de température maximale en France de 44,1 °C observé à Conqueyrac dans le Gard le 12 août 2003 a été battu plusieurs fois. De nombreuses stations ont mesuré des valeurs exceptionnelles. 45,9 °C ont ainsi été relevés le 28 juin à Gallargues-le-Montueux dans le Gard. Ces valeurs sont issues du réseau de stations automatiques de Météo-France exploité en temps réel.

Météo-France collecte aussi les données observées par le Réseau Climatologique d'État (RCE). Celui-ci comprend environ 800 postes manuels pour la température, tenus par des observateurs bénévoles qui transmettent leurs observations avec quelques jours de délai. Parmi toutes ces observations, une valeur de température maximale de 46,0 °C a été relevée à Vérargues (34), à moins de 10 km de la station automatique de Gallargues-le-MontueuxAprès contrôle et expertise par les climatologues de Météo-France, cette valeur a été validée. Ce poste fait l'objet d'un partenariat avec le Conseil départemental de l'Hérault qui indemnise et accompagne l'observateur, et Météo-France qui contrôle et valide le site, le matériel et les données.

 

Retour sur le Suivi en Lorraine: 

 

Le 30 Juin 2019:

La Champagne-Ardenne, la Lorraine et l'ouest de la Bourgogne sortent de la vigilance Orange Canicule.
Ce dimanche matin à 05h30, les températures relevées sont de 17 à 21°c en Alsace, de 16 à 25°c en Franche-Comté et de 15 à 25°c sur l'est de la Bourgogne.
On relève 17°c à Strasbourg, 18°c à Colmar, Besançon et Belfort, 19°c à Dijon, 21°c à Macon et 24°c à Lons Le Saunier.

  

Le 29 Juin à 16h00:

Ce samedi à 15h, les températures les plus chaudes concernaient l'ouest de la Bourgogne et le sud de l'Aube. On relevait ainsi 33 à 35°C dans le sud de l'Aube, 34 à 36°C dans la Nièvre, la Côte-d'Or et l'Yonne, 36 à 38°C dans l'ouest de la Nièvre le long de la Loire.
Sur Grand-Est, en dehors du sud de l'Aube, les températures s'échelonnaient de 31 à 34°C.
En Franche-Comté et en Saône-et-Loire, on relevaient 30 à 33°C, ponctuellement 34.

 

Le 29 Juin à 06h00:

Ce samedi à 05h, les températures relevées étaient de l'ordre de 14 à 18°C sur le Grand-Est et très ponctuellement 10 à 12°C en Champagne-Ardenne et Lorraine. On relevait 17°C à Metz, 16°C à Strasbourg et Nancy, 14°C à Troyes, 11°C à Reims. Les températures sont de l'ordre de 15 à 21°C en Bourgogne-Franche-Comté, ponctuellement 12 à 14°C. On relevait 20°C à Besançon, 21°C à Dijon et Mâcon, 15°C à Dôle et Auxerre, 14°C à Nevers.

 

Le 28 Juin à 16h00:

Le léger fléchissement des températures s'est confirmé aujourd'hui sur une grande partie des départements.
Ce vendredi à 15h, les températures relevées étaient de l'ordre de 29 à 31°C sur le Grand-Est, avec 29°C à Strasbourg, 31°C à Reims, Nancy et Metz, 33°C à Troyes. Les températures sont de l'ordre de 31 à 34°C en Bourgogne-Franche-Comté, avec 31°C à Besançon, 33°C à Dijon, 34°C à Dôle, 35°C à Mâcon, 38°C à Nevers

 

Le 28 Juin à 06h00:

En ce début de journée de vendredi, les températures sont souvent comprises entre 16 et 20°C. Elles sont plus chaudes en Bourgogne et plaine de Saône franc-comtoise, autour de 19 à 23°C, et plus fraîches vers les Ardennes ou la Marne, de 13 à 18°C.
Sur la région Grand-Est elles sont un peu plus fraîches que ces derniers jours. Par contre sur la région Bourgogne Franche-Comté, elles restent à des niveaux très élevés et sont même souvent plus élevées qu'hier.

 

Le 27 Juin à 16h18:

Ce jeudi à 15h00 les températures relevées étaient de l'ordre de 30 à 35°C sur le Grand-Est, avec 32°C à Reims, 33°C à Strasbourg et Metz, et 35°C à Troyes. Les températures sont de l'ordre de 34 à 39°C en Bourgogne-Franche-Comté, avec 35°C à Besançon, 36°C à Dole, 37°C à Dijon, 38°C à Nevers.

A noter 4 départements du sud de la France en vigilance rouge. Une première! 

 

Le 27 juin à 06h00:

Ce jeudi à 05h30, les températures sous abri se situent dans la plupart des endroits entre 18 et 24°C en plaine, localement jusqu'à 25 ou 26°c en plaine d'Alsace ou aux abords du Morvan.

Quelques records mensuel hier:

Nancy Essey (54) 38.6°C ancien record a 36.2°C
Epinal (88) 35°C ancien record a 34.1°C !
St-Dizier (52) 38.1°C ancien record a 36.8°C

 

Le 26 Juin 2019 à 16h03

En ce milieu d'après-midi de mercredi, les températures sous abri se situent dans la plupart des endroits entre 34 et 37°C en plaine. Les maximales ne sont pas encore atteintes mais devraient l'être autour de 17 heures.
L'intensité exceptionnelle de l'épisode se confirme par le fait qu'un grand nombre de valeurs de températures actuellement observées sont inédites pour un mois de juin, en particulier sur les zones de relief, qui ne sont pas épargnées par la canicule.

78 départements en vigilance orange! Un record! Jamais autant de départements n'avaient été en vigilance orange simultanément.

 

Le 26 Juin 2019 à 06h10:

En cette fin de nuit, les températures minimales étaient souvent voisines de 18 à 20°C sur la Champagne-Ardenne, la Lorraine, La Bourgogne et la Franche-Comté. Elles étaient plus chaudes en Alsace avec 20 à 22°C.

 

Le 25 Juin 2019 à 16h00

Ce mardi 25 juin à 15h00, les températures observées sont souvent supérieures à 31°C : 31°C à Dijon et Besançon, 32°C à Charleville, Auxerre et Nevers, 33°C à Strasbourg et Troyes, 34°C à Nancy, Metz et Mulhouse.

 

Le 25 Juin 2019 à 06h00: 

lundi 24 juin, les températures maximales ont déjà été élevées : 32°C à Sélestat, 33°C à Nancy, 32°C à Metz, Charleville-Mézières et également vers Chalons-en-Champagne, 33°C à Troyes, 34°C à Auxerre, Nevers, 32°C à Dijon et Macon, localement 33°C en Franche-Comté.
Ce matin, mardi 25 juin à 5h30, les températures observées sont souvent supérieures à 19°C : 20°C à Strasbourg et Saverne, 19°C à Colmar, 22°C à Vesoul, Lons-Le-Saunier, 20°C à Arbois, 21°C vers Beaune, 20°C à Nevers, 22°C à Auxerre, 21°C à Bar-Le-Duc, 19°C vers Chalons-en-Champagne, 21°C vers Saint-Avold, localement 23°C au nord de la Nièvre.

 

Quels sont les dangers d'une canicule ?

Canicule et fortes chaleurs représentent un risque important pour la santé. Le danger est toutefois plus grand pour les personnes âgées, les nourrissons et les enfants, les personnes handicapées, les personnes atteintes de maladie chronique ou de troubles de la santé mentale, les personnes qui prennent régulièrement des médicaments, les femmes enceintes et les personnes isolées. Les sportifs et les personnes qui travaillent dehors peuvent aussi être vulnérables. Les conséquences les plus graves peuvent être :

 La déshydratation Ses symptômes : des crampes musculaires aux bras, aux jambes, au ventre et un épuisement qui se traduit par des étourdissements, une faiblesse, une tendance inhabituelle à l'insomnie.

► Le coup de chaleur Le coup de chaleur (ou hyperthermie) survient lorsque le corps n'arrive plus à contrôler sa température qui augmente alors rapidement. On peut le repérer par une agressivité inhabituelle, une peau chaude, rouge et sèche, des maux de tête, des nausées, des somnolences et une soif intense et/ou une confusion, des convulsions et une perte de connaissance. Il doit être signalé aux secours dès que possible.

Comment se protéger ? Consultez ici les conseils de comportement du Ministère des Solidarités et de la Santé https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-climatiques/canicule

 

(Avec Météo France)