Atlantique nord : une saison cyclonique déjà exceptionnelle

Les 5 dernières semaines ont vu 5 ouragans majeurs* se former sur le bassin Atlantique Nord, dont 3 ont touché les Caraïbes. Parmi eux, deux ouragans de catégorie 5 ("Irma" sur Barbuda/St-Martin/St-Barthélémy et "Maria" en Dominique) ont touché Terre aux petites Antilles, ce qui ne s'était jamais produit entre 1851 et 2016.

 

Animation d'images du satellite GOES13 entre le 22 août et le 24 septembre 2017, une image toutes les 30 minutes ; on voit  successivement les ouragans Harvey, Irma, José, Katia, Lee et Maria - © Météo-France
 
Après un début de saison** assez calme jusqu'à début août (quelques tempêtes tropicales ou ouragans de faible intensité et de faible durée de vie), la fin août et le mois de septembre ont été extrêmement actifs sur l'Atlantique tropical, depuis "Harvey", qui a frappé le Texas fin août, jusqu'à "Maria" qui a achevé son parcours dévastateur sur le nord des Antilles. Septembre 2017 est ainsi un des mois de septembre les plus actifs jamais observés sur le bassin Atlantique, avec 4 ouragans majeurs : Irma, José, Maria, puis Lee (qui ne menace aucune terre).
 

La saison cyclonique 2017 en quelques chiffres au 27 septembre

13 tempêtes nommées (lettres A à M)
     dont 8 ouragans
     dont 5 ouragans "majeurs" (catégorie >= 3) :
          - Harvey, cat. 4, pic le 25 août
          - Irma, cat. 5, 5 au 8 septembre
          - José, cat. 4, 8 au 10 septembre
          - Maria, cat. 5, 18 au 19 septembre
          - Lee, cat. 3, 27 septembre
 
 
Alors qu'il reste 2 mois avant la fin de la saison**, le nombre moyen de phénomènes habituellement observés sur une saison entière a déjà été dépassé, et  l'activité cyclonique sur la période juin-septembre a été à peu près deux fois plus élevée que la normale.
 
Cette forte activité se manifeste aussi dans le calcul de l'énergie cyclonique accumulée*** (ACE) depuis le début de la saison (ACE de 194 au 27 septembre), et en particulier au mois de septembre. L'ACE cumulée sur le mois de septembre 2017 atteint une valeur record, tous mois confondus, devant septembre 2004 (où l'ACE avait atteint 155).
 

Comparaison entre une saison** "normale" (moyenne NHC 1981-2010) et 2005, saison de tous les records

            Normale                                             2005
 
12 tempêtes tropicales                                      28
6 à 7 ouragans                                                  15
2 à 3 ouragans majeurs*                                    7 (à égalité avec 1961),
                                                                          dont 4 de catégorie 5
                                                                          (Emily, Katrina, Rita 
                                                                          et Wilma)
 
 
 
* Un ouragan est considéré comme « majeur » quand il est de catégorie 3 ou plus sur l'échelle de Saffir-Simpson qui en compte 5.
 
** Saison cyclonique en Atlantique nord : 1er juin au 30 novembre.
 
*** À chaque cyclone est associée une énergie cyclonique accumulée, ou ACE, fonction de l'intensité de ses vents et de sa durée de vie. L'énergie accumulée au cours de la saison est ensuite calculée en additionnant les ACE des différents cyclones de la saison. La valeur seuil de 153 est retenue par la NOAA pour qualifier une saison cyclonique de particulièrement active.
(Météo France)